Louis-Jacques Thenard: un savant et un acteur de la première industrialisation.

Louis-Jacques Thenard (1777-1857)  a été le second président de la société d’encouragement. Chimiste – on lui doit entre autres la découverte de l’eau oxygénée – , membre de l’Académie des Sciences, il a été également enseignant au collège de France, à l’Ecole polytechnique et premier titulaire de la chaire de chimie à la Faculté des sciences de Paris.

Dans ses recherches, l’aspect pratique a tenu souvent un grand rôle, par exemple pour la mise au point à partir du cobalt, du « bleu Thénard », qui sera créé, à la demande de Chaptal, pour remplacer le lapis-lazuli. De plus, par son alliance avec la famille Conté-Humblot, Thenard s’est impliqué dans l’activité industrielle de cette dernière.

Il sera fait baron par Charles X, et élu député de l’Yonne; proche de la famille d’Orléans, il sera fait pair de France par Louis-Philippe; au sein des assemblées, il sera un expert écouté dans le domaine des questions industrielles; par ailleurs son accession sous la Monarchie de Juillet au conseil supérieur de l’Instruction publique, puis à la fonction de chancelier de l’Université, lui permettra d’examiner  toutes les  grands sujets relevant de l’enseignement scientifique et technique.

C’est ce grand notable que la société choisira comme président pour succéder à un autre chimiste, Chaptal, en août 1832;  il restera à ce poste durant 13 années, avant de laisser le fauteuil présidentiel à un troisième chimiste, Jean-Baptiste Dumas.

L’article, que l’on peut lire ici, et qui est paru en 1999 dans l’Industrie nationale, présenté les grands aspects de sa personnalité et de son activité.

Son auteur, Gérard Emptoz, professeur d’histoire des Sciences à l’Université de Nantes, a, par la suite, co-écrit avec Marie-Claire Déré, une biographie de Thenard :

Anne-Claire Déré & Gérard Emptoz, Autour du chimiste Jacques-Louis Thenard (1777-1857) – Grandeur et fragilité d’une famille de notables au XIXème siècle, 2008, 436 p.


Une réflexion sur « Louis-Jacques Thenard: un savant et un acteur de la première industrialisation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *