La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les frères Lumière, au tournant des XIXème et XXème siècles : une question d’images

Une manifestation tenue à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale a permis de commémorer, le 22 mars 2015, les cent-vingt-ans de la toute première projection du cinématographe Lumière. Pour préparer cet événement, la commission d’histoire de la Société a cherché à comprendre les circonstances de cette projection et son importance dans la démarche des frères Lumière, comme dans les projets de la Société.

En s’appuyant sur une brève intervention de Daniel Blouin en introduction du colloque « l’Imaginaire des techniques », tenu à l’hôtel de la Société en novembre 2013[1], un texte plus développé a été présenté par Gérard Emptoz à l’occasion de la commémoration de 2015.

La commission d’histoire a souhaité approfondir la question par de nouvelles recherches : une version revue et complétée a fait l’objet d’une nouvelle communication de Daniel Blouin, le 19 janvier 2016, au séminaire de Jean-François Belhoste « Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (XVIe-XIXe siècles) », à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, dans le cadre du cycle consacré aux premiers temps du cinéma, dans ses dimensions technique, économique et de spectacle. Nous la mettons en ligne sur le carnet de recherches de la commission d’histoire

[1] Colloque Imaginaire des Techniques, 14 et 15 novembre 2013, organisé par Anne-Françoise Garçon, publication en cours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *