Encourager l’innovation en France et en Europe – Autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale Par Serge Benoit , Gérard Emptoz , Denis Woronoff

Du milieu du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle, une exigence parcourt l’Europe : il faut encourager l’industrie. Cela s’entend, dans l’esprit des Lumières, comme le soutien à la « main habile », à l’« intelligence productive ». Dans ce but, se créent des sociétés, soit à l’initiative des notables, soit sous l’impulsion des pouvoirs publics. Ainsi s’établit, au moins idéalement, la triple alliance des politiques, des savants et des entrepreneurs.
À l’occasion du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, fondée le 1er novembre 1801, une rencontre européenne a entrepris de faire un premier état de ce processus, en soulignant à la fois les convergences et les spécificités nationales et régionales. Par quels moyens opérer ? Le système des concours et des prix s’est-il avéré toujours pertinent ? Quelle place attribuer aux expositions, aux publications, à l’enseignement dans la diffusion de l’innovation ? Quels liens ont tendu à s’établir entre ces sociétés pour former une sorte de réseau national, voire international de l’encouragement ? À ces questions, cet ouvrage propose des réponses rigoureuses et neuves.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *