À propos

Le carnet a pour but de présenter les travaux menés par un collectif d’historiens de l’industrie, des sciences et des techniques. sur l’histoire et le rôle de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN).
Cette institution, fondée en 1801, et toujours en activité, s’est donnée comme but, dès sa création, l’encouragement à l’innovation et à la formation dans  toutes les branches  de l’activité productive.
La commission d’histoire, créée en 1995, regroupe, au sein de la Société, les membres de ce groupe afin d’approfondir la connaissance de cette Institution originale, formée autour de Chaptal par une élite de savants, d’enseignants, de hauts fonctionnaires et de représentants des grandes entreprises, patronnée par les pouvoirs publics – elle fut la première association reconnue d’utilité publique en France – mais affirmant sa liberté de jugement et d’action.
La commission s’attache aujourd’hui aux formes et aux modalités de l’innovation : comment la Société a incité à la création de nouveaux procédés, de nouveaux produits, comment elle les a distingué, soutenu, diffusé en France et parfois au-delà des frontières.
Dans cette recherche figure l’étude de l’institution, de ses règles, de ses procédures, avec l’émergence d’une sociabilité industrielle dont la SEIN est la matrice au début du XIXème siècle, avant de se trouver face à la concurrence de nouveaux modèles.
Un troisième volet est l’étude des acteurs –  les dirigeants des différents comités de la Société  – et  la connaissance des réseaux dans lesquels ils s’inscrivent – réseaux de formation, réseaux de sociabilité commune, liens familiaux ou professionnels -.
Un autre sujet porte sur les rapports de la Société avec l’Etat et en particulier la législation sur les brevets d’invention.
Le regard que les dirigeants portent sur la situation intérieure et internationale, les prises de position sur les questions économiques, mais aussi commerciales, sociales ou politiques  est un  objet d’étude important.  A cet égard, la compréhension de l’insertion progressive des dirigeants, et de la Société, dans le dispositif organisationnel et idéologique du patronat est un axe prometteur
Un dernier sujet est celui de la place de la Société dans la Ville : en particulier l’hôtel de la place Saint-Germain-des-Prés, son insertion dans l’espace urbain et le rôle qu’il joue dans la politique de représentation, de diffusion et d’animation de la Société.

Le carnet sera tout d’abord destiné à approfondir les problématiques des axes de recherche présentés plus haut et à favoriser la réflexion sur leur définition. Il permettra également de rendre compte des travaux déjà effectués ou en cours, dans le cadre des séminaires, des conférences ou des journées organisées par la commission d’histoire ou des interventions que ses membres sont amenés à faire dans d’autres lieux. Il fera le point sur les outils et les sources disponibles pour ces recherches, permettant de définir de nouveaux sujets. Enfin, il sera ouvert aux chercheurs qui travaillent sur des thèmes voisins ou transversaux afin de favoriser la confrontation des approches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *