Archives de catégorie : Archives et documents

Liste des textes, notes, communications, publiés par les membres de la commission d’histoire de la Société d’encouragement ainsi que par les personnes qui y ont été associées et relatifs à l’histoire de cette dernière (1995-2024)

Michel Letté, « Henry Le Chatelier et les réformes de la Société d’Encouragement pour modèle et principe directeur de l’innovation » Sciences et techniques en perspectives, 1, 1997, p. 347-404.

Sylvie Fayet-Scribe, « L’apparition d’une maîtrise concertée de l’information en France. Étude de trois associations professionnelles dans l’entre-deux-guerres », Documentaliste, Sciences de l’information, 1998, vol. 35, n° 4-5, p. 216-228

Serge Benoit, Daniel Blouin, « Des espaces au service d’un projet : les hôtels de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et leurs fonctions au XIXème siècle (1801-1914) », Robert Halleux (dir.), Proceedings of the XXth International Congress of History of Sciences (Liège, 20-26 juillet 1997), vol. XIX, Andrée Despy-Meyer, (dir..), Institutions and Societies for teaching, research and popularisation, Brepols, Turnhout, 2000, p. 175-191, [consultable sur demande auprès de la commission d’histoire ] Histoire et Innovation, https://histoiresein.hypotheses.org/1199; 19 mai 2023]

Michel Letté, Henry le Chatelier (1850-1936) ou la science appliquée à l’industrie, Presses universitaires de Rennes, 2004.

Serge Benoit, « La Société d’encouragement, pôle majeur de la sociabilité scientifique, technique et industrielle », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, CTHS, 2007, p. 95-120.

Louis Bergeron, « Comment situer la Société d’encouragement pour l’industrie nationale dans la France de son temps ? », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 17-21.

Bruno Belhoste, « Jean-Baptiste Dumas et la promotion des sciences appliquées au XIXème siècle », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 53-64.

Louis Bergeron, « Comment situer la Société d’encouragement pour l’industrie nationale dans la France de son temps ? », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 17-21.

Patrice Bret, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et l’Académie des Sciences au XIXème siècle », in Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 65-94.

Xavier Daumalin, Henri Tachoire, « Un couple d’inventeurs marseillais et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, les époux Degrand-Gurgey », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, CTHS, 2007, p. 96-140.

Gérard Emptoz, « Trois chimistes présidents de la Société d’encouragement : Jean-Antoine Chaptal, Louis-Jacques Thenard et Jean-Baptiste Dumas », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 27-52.

Liliane Hilaire-Perez, « Les sociabilités industrielles en France et en Angleterre au xviiie siècle : réseaux, institutions, enjeux », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 201-238.

Michel Lette, « La Society of Arts et sa cousine française. Comparaison de deux approches des liens entre science et économie industrielle (1850-1914) », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 239-266.

Denis Woronoff, « Conclusion », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 350-358.

Serge Benoit, « Note d’introduction au bulletin de la Société d’Encouragement pour l’industrie nationale », http://cnum.cnam.fr/CGI/redirb.cgi?BSPI; en ligne novembre 2009.

Serge Benoit, Daniel Blouin, Jean-Yves Dupont, Gérard Emptoz, « Chronique d’une invention, le phonautographe d’Edouard-Léon Scott de Martinville, (1817-1879) et les cercles parisiens de la science et de la technique », Documents d’histoire des techniques, n° 17, juin 2009, p. 69-89, http://dht.revues.org/502 , le 6 avril 2011.

Daniel Blouin, Inventaire sommaire des archives de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2e éd., 2011, La Société, 2011.

Daniel Blouin, Préface de l’inventaire sommaire des archives de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2011, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/155, le 11 février 2012.

Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, une institution bicentenaire au service de l’innovation », Bulletin de la Société historique du VIème arrondissement, nouvelle série n° 24, Année 2011, p. 139-150.

Gérard Emptoz, « Les douze premiers présidents de la Société d’encouragement, un siècle d’histoire », Bulletin de la Société historique du VIème arrondissement, nouvelle série n° 24, Année 2011, p. 151-161.

Daniel Blouin, « Un hôtel pour l’industrie : le siège de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 4 place Saint Germain des Prés », Bulletin de la Société historique du VIe arrondissement de Paris, N°24 (2011), p. 163-181.

Valérie Blondelle-Burgos, Des réseaux et des hommes : chronique de la constitution d’un groupe au prisme du comité des arts physiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, Mémoire de master 2 histoire des techniques, soutenu devant André Guillerme et Serge Benoit, Centre d’histoire des techniques du CNAM, octobre 2011, Histoire et Innovation, http://histoiresein.hypotheses.org/103, le 4 février 2012.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement : Lieux et étapes. I – les premières implantations, les premières ambitions, les premières manifestations. (Vendémiaire an X/octobre 1801 – juillet 1812) », L’Industrie nationale, 1996, p. 11-21, Histoire et Innovation, http://histoiresein.hypotheses.org/129, le 10 février 2012.

Catherine Koblentz, « Le bulletin de la SEIN et les inventeurs », communication aux journées d’étude Autour de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, publics, collections et réseaux de sociabilité, organisé par la SEIN et le CNAM, 2008, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/146 , le 10 février 2012.

Valérie Burgos, « Encourager l’économie sociale : Etienne Villey, l’action sociale du patronat et la Société d’encouragement (1921-1931 », dans Évolution du rôle sociétal de l’entreprise en Europe du xixe au XXIe siècle, dialogue interdisciplinaire, Journées d’études, 28-29 novembre 2012, Université Paris-VIII.

Serge Benoit, « Associer le développement artistique et l’innovation et promouvoir les arts industriels ; une orientation majeure de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale au XIXème siècle », Philippe Lamard, Nicolas Stoskopf (dir.), Art et industrie XVIIIème-XXIème siècle, actes des quatrièmes Journées d’histoire industrielle de Mulhouse et Belfort, 18-19 novembre 2010, Picard, 2013, p. 39-50.

Serge Benoit, « Progrès technique et développement musical : le rôle de la Société d’Encouragement pour l’Industrie nationale aux xixe et xxe siècles », communication, Colloque ICOHTEC, Glasgow, 2-7 août 2011, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement,  http://histoiresein.hypotheses.org/530, le 15 mars 2014.

Daniel blouin, « Animer et inciter : Jomard et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, (1815-1862) », dans Patrice Bret (dir.), Autour de Jomard, colloque tenu à l’École polytechnique, novembre 2012, Bulletin de la SABIX, 54 | 2014, p. 67-80, http://sabix.revues.org/1126, 13  novembre 2014.

Fabiola Lozano-Cajamarca, Les innovations des techniques verrières et leurs applications dans la réalisation de vitraux, Thèse de doctorat du Conservatoire national des Arts-et-Métiers, soutenue le 28 novembre 2013, volume 1 (Mémoire), volume 2 (Annexes), https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01124292, le 20 mai 2015.

Daniel Blouin, « Aux sources de l’invention : la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (années 1800-années 1930) », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/709 , le 3 février 2016.

Catherine Koblentz, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les inventeurs 1824–1844, Thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Liliane Hilaire-Perez, École des Hautes études en sciences sociales, soutenue le 7 novembre 2016.

Serge Benoit, Gérard Emptoz, « Les collections de chimie de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale”, communication au colloque du club d’histoire de la chimie, les chimistes, leurs institutions et leurs sociétés savantes entre les deux guerres mondiales », Revue d’histoire des sciences et de ses applications, 69-1, année 2016, p. 137-151.

Chloé Sauvalle, « Les vicissitudes d’une collection d’objets techniques au XIXe siècle : le cabinet des machines de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », Artefact, 5|2017, Musées éphémères, musées imaginaires, musées perdus, p. 27-40, https://journals.openedition.org/artefact/613, le 15 novembre 2017.

Daniel Blouin, « Soutenir la formation, diffuser l’information technique, renforcer son équipe dirigeante : la Société d’encouragement et les Centraliens dans les premières décennies de l’École (années 1830–années 1840) », communication à la journée d’études « Philippe Vitali, centralien constructeur de chemins de fer », organisée par l’Association des Centraliens et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, le 30 novembre 2017, (à paraître).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale : un projet fondateur, une mise en œuvre tardive, une sauvegarde récente (années 1800-2000) », Sylvain Wenger (dir.), Penser/ Classer les collections des sociétés savantes, Actes des journées d’études organisées par la Société des Arts de Genève, 24-25 novembre 2016, Slatkine, Coll. Etudes historiques 3, Genève, 2018, p. 19-30.

Gérard Emptoz, « Un groupe d’experts au service de la chimie et de ses industries : le Comité des arts chimiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », Gérard Emptoz, Danielle Fauque, Jacques Breysse, (dir.), Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres, EDP Sciences, Paris, 2018, p. 137-164.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, (Années 1800-Années 2000) un projet fondateur, une mise en œuvre tardive, une sauvegarde récente », communication au séminaire de Liliane Hilaire-Pérez L’expérience des techniques: collections, reconstitutions, savoirs et savoir-faire, séance consacrée à la Société d’encouragement, le 20 janvier 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/686 , version revue le 30 septembre 2019. (Version développée et enrichie de l’article de 2018).

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement et l’image (années 1800–années 1920) »,communication au colloque « Les ingénieurs font le cinéma » organisé par Pathé-Fondation et la SEIN, les 17 & 18 octobre 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/753 , le 18 octobre 2019.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Conservatoire des Arts et Métiers (1801-1811) », Artefact, n° 10|2019, Les débuts du Conservatoire des Arts et Métiers, p. 75-95.

Commission d’histoire de la Société d’encouragement, Inventaire des ouvrages et des périodiques de la bibliothèque de la société (2018-2019), bases de données et analyse, 2019 (consultable auprès de la commission d’histoire).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les frères Lumière, une question d’images », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, http://histoiresein.hypotheses.org/703, le 2 février 2016.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et Louis-Joseph Vicat. Encourager l’innovation dans les matériaux de construction et de décor (années 1810-années 1860), brochure éditée à l’occasion de la commémoration de Louis Vicat à la Société d’encouragement, le 11 septembre 2017, Paris, La Société, 2017, Histoire et innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, https://histoiresein.hypotheses.org/759, le 12 octobre 2017.

Daniel Blouin, « Autour du 22 mars 1895 », communication au colloque “Les ingénieurs font le cinéma”, organisé par Pathé-fondation et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, les 17 & 18 octobre 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, https://histoiresein.hypotheses.org/935, le 18 février 2020.

Daniel Blouin, « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique. Le concours des presses lithographiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1826-1831) », Dessiner la technique. Pensée et discours visuel (XVIe-XXe siècles), Jérôme Baudry, Valérie nègre (dir.), Presses des Mines, Coll. Histoire, Sciences, Techniques et Sociétés, 2024, p. 157-176.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et la verrerie de décor (début des années 1800–fin des années 1840) », Éclats de Verre, n° 36, novembre 2020, p. 10 – 23.

Daniel Blouin, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, une institution bicentenaire au service de l’innovation, et son rôle dans le développement de la formation technique et professionnelle. (Début des années 1800-début des années 1920), conférence devant la Société des Amis de l’Instruction, le 17 décembre 2020, en ligne  (vidéo) sur le site de la Bibliothèque des amis de l’instruction Conférence de décembre 2020 : Daniel Blouin, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale – Bibliothèque des Amis de l’Instruction (bai.asso.fr); (en cours de publication imprimée).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, Jean-Pierre Soleilhavoup, « Les collections imprimées de la bibliothèque de la Société d’encouragement », Histoire et innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/974, le 11 mars 2021.

Daniel Blouin, « Quatre sources de l’histoire de la Société d’encouragement », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/996, le 25 mars 2021.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Albert Caquot, un acteur essentiel du développement de la Société d’encouragement à la fin des années 40 et au début des années 50 », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/1022, 8 mai 2021.

Commission d’histoire de la Société d’encouragement, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale. 220 ans au service de l’innovation et des progrès de l’industrie nationale, brochure éditée pour les 220 ans de la Société, La Société, 2021.
Synthèse à jour des derniers travaux de recherche, par rapport à l’article de 2011. Renseigne également sur les fonds d’archives et sur la bibliothèque.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et la verrerie d’optique (début des années 1800–fin des années 1840) », Éclats de Verre, n° 37, mai 2021, p. 38 -54.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Société d’encouragement et sidérurgie », Philippe mioche, Éric Godelier, Ivan Kharaba, Pascal Raggi (dir.), Dictionnaire historique de la sidérurgie française, Presses universitaires de Provence, 2022, n° 251, p. 349-351.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « The Société d’encouragement pour l’industrie nationale. Supporting Innovation for 220 Years », L’Histoire, n° spécial  WEHC 2022,  p. 34-35.

Reprise de la synthèse de 2020, davantage orientée vers la démarche d’innovation.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Claude-Pierre Molard, Un expert à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1801-1820) » Liliane Hilaire-Perez & François Jarrige (dir.), Claude-Pierre Molard (1759-1837), un technicien dans la cité, Presses universitaires de Franche-Comté, 2022, p. 151-176.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La SEIN et les constructeurs d’instruments scientifiques », communication à la journée d’études sur les constructeurs d’instruments scientifiques en hommage à Denis Beaudouin et Paolo Brenni, ESPCI de Paris, 25 novembre 2022 (Actes à paraître).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Un événement revisité : la première projection du cinématographe Lumière et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1895-2015) », Artefact, n° 18, 2023, p. 385-405.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement et les pierres factices. La recherche de matériaux pour le cadre de vie (début années 1800-début années 1830) », Histoire et Innovation, https://histoiresein.hypotheses.org/1244 , en ligne septembre 2023.

Daniel Blouin, « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique. Le concours des presses lithographiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1826-1831) », à paraître dans Dessiner la technique. Pensée et discours visuel (XVIe-XXe siècles), Jérôme Baudry, Valérie nègre (dir.), Presses des Mines, Coll. Histoire, Sciences, Techniques et Sociétés, 2024, p. 157-176.

Chronologie des activités de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1995-2023)

1994 – Premières explorations d’Andrew J. Butrica dans les locaux de la Société, suite aux contacts de cette dernière avec le centre d’histoire des techniques de la Cité des Sciences et de l’Industrie, publication par Butrica d’un bilan sommaire des archives jusqu’alors inaccessibles (début d’année).

1995 – Utilisation de certains de ces fonds par Michel Letté pour ses recherches sur Henry Le Châtelier (février).
– Création de la commission d’histoire à l’initiative de Bernard Mousson, président de la SEIN, et Mme Françoise Marnata, Secrétaire générale (avril) qui souhaitent préserver les fonds patrimoniaux de la Société et répondent favorablement aux propositions d’un groupe d’historiens des sciences et des techniques.
– Début du regroupement du tri et du classement des archives antérieures à 1940 de la Société éparpillées dans divers locaux de l’hôtel par Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz (printemps-automne).
– Première réunion de la commission d’histoire et du bicentenaire (2 octobre) : membres : Denis Woronoff président, Serge Benoit, Daniel Blouin, Michel Letté, Gérard Emptoz, avec un triple objectif : préserver et classer les fonds patrimoniaux, les valoriser en les rendant accessibles aux chercheurs par des études sur l’histoire de la Société, préparer la commémoration du bicentenaire de la création de la Société en 2001 et d’une manière générale, apporter un éclairage historique à toutes les manifestations importantes de la Société, si elle le souhaite. Ce programme est avalisé par le conseil d’administration.
– Publication par Daniel Blouin du premier Inventaire des archives de la Société antérieures à 1940 (octobre) et rangement des archives dans un local dédié.

1996—Regroupement des imprimés dispersés dans divers locaux de l’hôtel dans la bibliothèque ; création d’une bibliothèque de références.
– Installation du groupe de travail sur le programme d’activités de la Commission.
-Séminaire sur le thème Genèse et premiers pas de la Société d’encouragement : de l’héritage des Lumières à l’enracinement dans la France post-révolutionnaire, interventions de : Daniel Roche (26 janvier), Liliane Hilaire-Perez (22 mars), S. Benoit (12 avril), Dominique Margairaz (3 mai), Serge Chassagne (24 mai), Louis Bergeron (7 juin).
« Les Cinq-âges de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », essai de Bernard Mousson, accompagne d’une notice sur Chaptal (mai).
– Publication de l’étude de Daniel Blouin sur les premières implantations des hôtels de la Société : « La Société d’encouragement : Lieux et étapes. I les premières implantations, les premières ambitions, les premières manifestations (vendémiaire an X-1812) » dans L’Industrie nationale, 1996.

1997– Séminaire Autour du Bicentenaire (suite), interventions de : Anne-Claire Déré et G. Emptoz (28 mars), Michel Letté (30 mai), Dominique Deplace et Patrice Bret (25 avril).
-Communication au XIXth International Congress of History of Sciences, sur “Les Hôtels de la SEIN” (S. Benoit-D. Blouin), Liège (26-29 juillet). Publication ultérieure dans les actes du Congrès (2000).
– Article de M. Letté sur « Henry Le Chatelier et les réformes de la Société d’encouragement pour modèle et pour principe directeur de l’innovation » dans Sciences et Techniques en perspectives.

1998– Propositions de la Commission d’histoire pour la préparation du colloque du Bicentenaire (19 novembre).
– Séminaire sur Trois formes d’action de la Société d’encouragement : la formation, l’information, l’expertise, interventions de : Renaud d’Enfert (8 janvier), Pierre Mounier-Kuhn (12 mars), S. Benoit (2 avril), Jean-François Belhoste (11 juin).
– Parution de « L’apparition d’une maîtrise concertée de l’information en France » par Sylvie Fayet-Scribe dans Documentation, Sciences de l’information à partir de recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux de la Société sur le bureau bibliographique d’Edouard Sauvage et du Général Sébert.
– Soutenance de la thèse de Michel Letté (CNAM), Henry Le Chatelier ou la science appliquée à l’industrie dans laquelle présentation des recherches sur son activité comme dirigeant de la Société ; publication en 2004.

1999 – Préparation du Colloque international du bicentenaire. organisation SB, DB, GE, DW, en association avec l’UMR Institutions et dynamiques historiques de l’économie (25 mars).
-Article de S. Benoit : « La Société en marche vers son Bicentenaire en 2001 : une célébration pour construire l’avenir », L’Industrie nationale, juin 1999, p. 18-22.

2000 – Préparation du Colloque international du bicentenaire (suite).
– Article de S. Benoit « Un grand serviteur de la mécanique française et de la Société d’encouragement, Gustave Richard » dans L’Industrie nationale, 2000 ; il sera ultérieurement mis en ligne sur le carnet de recherche de la commission d’histoire Histoire et Innovation, sur le site hypothèses.org , 2012.
– Article de Gérard Emptoz, “Louis-Jacques Thenard pendant la première industrialisation de la France”, dans R. Belot, M. Cotte et Pierre LAMARD (dir.), La technologie au risque de l’histoire, Paris, Berg International Editeurs, 2000, p.113-119.

2001 – Article de S. Benoit : « Bicentenaire de la Société d’encouragement. Etat des manifestations actuellement prévues », L’industrie nationale, mars 2001, p. 5-7.
– Tenue du Colloque international du bicentenaire de la SEIN. 20 communications (France, Grande-Bretagne, Belgique et Italie) (Hôtel de l’industrie, 8-9 novembre).
1ere Exposition des 70 silhouettes de personnages de l’histoire de la SEIN devant des objets historiques du musée des Arts et Métiers. Rédaction des notices des personnages présentés par Serge Benoit (automne). Nombre prévu : 200 silhouettes
(149 seront effectivement réalisées) qui seront disponibles pour des expositions itinérantes (prêts temporaires).


2002– Réunion des manuscrits des communications du bicentenaire.

2003 – Divers problèmes à résoudre par la commission : traduction de textes (un en anglais et un en italien), sélection des illustrations, format et choix de l’éditeur des actes.

2004 – Travaux d’édition, d’illustration et relecture des textes.
– Célébration à la SEIN du 175e anniversaire de la fondation de l’Ecole Centrale par Centrale Histoire et la Commission d’histoire (14-15 octobre).
– Parution de l’ouvrage Jomard, le dernier Egyptien d’Yves Laissus dans lequel l’auteur, suite aux recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux de la Société, présente l’activité de Jomard à la Société.

2005 – Premier bilan d’activité de la Commission d’histoire et du Bicentenaire sur l’année 2004 (juin).
– Soutenance de thèse de doctorat par P. Labreuche sur La Toile à peindre à Paris (1793-1867) (dans laquelle est évoqué le rôle de la Société dans ce domaine), direction G. Emptoz (U. de Nantes), soutenue par dérogation à la SEIN.
– Parution de François de Neufchâteau par Dominique Margairaz où nombreuses références à son activité en tant que dirigeant de la Société, suite à l’exploitation des fonds patrimoniaux de cette dernière.

2006 – Parution de l’ouvrage Encourager l’innovation en France et en Europe, Autour du Bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, S. Benoit, G. Emptoz et D. Woronoff (éds), Editions du CTHS, 2006, 382 p.
– Notice « Jean-Antoine Chaptal » par G. Emptoz, Livret des Célébrations nationales 2006, direction des Archives de France.

2007– Exposition Hommage au baron Louis-Jacques Thenard (1777-1857), 150e anniversaire de sa mort, commémoration SEIN- La Louptière-Thenard, CR Champagne-Ardennes, Soc. de Secours des Amis des sciences (24-25 novembre).

2008 – Rencontre de l’équipe américaine de First Sounds ; numérisation des enregistrements sonores de Scott de Martinville conservés à la Société ; étude des documents Scott de Martinville et du contexte des enregistrements par une équipe de la commission d’histoire (SB, DB, JYD, GE) (avril-mai).
– Parution de l’ouvrage Autour du chimiste Jacques-Louis Thenard de Anne-Claire Déré et Gérard Emptoz, dans lequel est étudiée la présidence de Thenard à la Société.

2009 – Mise à disposition de la commission de l’ensemble des locaux des combles de l’aile Saint-Benoît de l’hôtel ; installation de rayonnages dans la salle dite de l’Etoile, rangements des collections du bulletin, de périodiques et d’ouvrages de références, notamment sur les expositions industrielles et universelles, des recueils factices, mise en cartons des brochures ; aménagement de la salle en salle de travail pour les chercheurs.
– Fin de la numérisation du Bulletin de la SEIN par le CNUM-CNAM.
– Journée d’études organisée autour du No 17 des Documents pour l’histoire des techniques (SeaCDHTE) et CDHTE Cnam) : Autour de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, publics, collections et réseaux de sociabilité, Communications de Jean-François Belhoste sur “La SEIN et les premiers enseignants de Centrale”, de Catherine Koblentz sur “Le Bulletin de la SEIN et les inventeurs”.
– Parution de l’étude sur “Scott de Martinville” (Serge Benoit, D. Blouin, J.Y. Dupont, G. Emptoz) dans le No 17 des Documents pour l’histoire des techniques (SeaCDHTE) et CDHTE CNAM).
– Parution de l’étude « L’apport des périodiques techniques dans l’histoire des inventions », dans La Presse et les périodiques techniques en Europe par Martine Mille qui met en évidence le rôle majeur du Bulletin de la Société dans les premières décennies du XIXe siècle.
– Ouverture de la consultation du Bulletin de la SEIN sur le site CNUM (novembre) ; “Note de présentation du bulletin” rédigée par Serge Benoit  sur le site du CNAM.

2010 – Séminaire sur L’Histoire de la bibliothèque (J.Y. Dupont, D. Blouin), (avril), sur La Législation française sur la propriété industrielle (G. Emptoz, G. Galvez-Béhar) ; sur L’Inventaire des périodiques de chimie, sur L’Inventaire du fonds Lasteyrie (fin d’année), sur L’Inventaire du fonds des Expositions (fin année).
– Participations au colloque d’Orsay sur les fonds de chimie (juin) (GE), au colloque Pierre Bézier (Paris, septembre) (SB), au colloque Arts et Industrie, Mulhouse-Belfort (novembre) (SB) ; publication des actes sous le titre « Associer le développement artistique et l’innovation » dans Art et Industrie XVIIIe-XXe siècles en 2013.
– Présentations publiques : sur le phonautographe Scott de Martinville, sur l’ouvrage de R. Baillot (George Claude) et sur celui de K. Blanc (Pierre Curie).

2011 – Exposition Vincent de Gournay (Saint-Malo, avril) (SB).
– Classement par Daniel Blouin et Valérie Burgos des archives de la Société postérieures à 1945 (mars) et présentation de ces archives (Serge Benoit, Daniel Blouin, Valérie Burgos) (mai).
– Dépôt à la Société des archives de Claude Veret, membre du comité de physique.
– Projet de développement/création du carnet de recherche de la commission d’histoire Histoire et Innovation sur le site hypothèses.org (Valérie Burgos) (mai).
– Rapport d’activités 2010-2011 (juin).
– Participation de Serge Benoit au Colloque International ICOHTEC, Glasgow, sur “La Société et la facture instrumentale” (août) ; publication en ligne sur Histoire et Innovation en 2014.
– Publication de Jean-Baptiste Dumas par Jimmy Druhlon dans lequel est étudiée la présidence de J.B Dumas à la Société.
– Mémoire de Valérie Burgos (CNAM) Des réseaux et des hommes ; chronique de la constitution du comité des arts physiques à la Société d’encouragement dirigé par André Guillerme (octobre).
Visite-conférence de l’hôtel de la Société organisée par la commission à l’intention de la Société d’histoire du VIe arrdt (novembre) ; publication dans le Bulletin de la Société d’histoire du VIe (2011, n° 24) de trois articles : sur « L’Histoire de la Société »
(SB, DB, GE), sur « Les 12 premiers présidents » (GE), sur « Les Hôtels de la Société » (DB).
– Publication du second Inventaire des archives de la Société comprenant les archives postérieures à 1945 (novembre).
– Hommage à Marie Curie organisé par la commission d’histoire de la SEIN et le musée Curie (9 décembre).
– Début de l’inventaire du fonds Lasteyrie par Denis Baudouin et Jean-Pierre Soleihavoup.

2012 – Mise en route du carnet de recherche Histoire et Innovation et premiers articles (janvier).
– Communication de Daniel Blouin au séminaire EPHE de Jean-François Belhoste dans le cadre du cycle Connaissance des matériaux, de la production à l’usage sur « Histoires de bouteilles ; la SEIN et l’innovation dans la préparation et le conditionnement des boissons » ; publication dans Histoire et Innovation en 2015.
– Commission d’histoire, publication d’une notice : « Société d’encouragement pour l’industrie nationale », sur Wikipédia : – https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_d%27encouragement_pour_l%27industrie_nationale , en ligne le 20 juillet 2012.
– Communication de Daniel Blouin à la Journée d’études sur Edme-François Jomard à l’École polytechnique (septembre) ; publication de « Animer et Inciter, Jomard et la Société d’encouragement » dans les actes de la journée dans le Bulletin de la SABIX, 2012.
– Communication de Valérie Burgos « Encourager l’économie sociale : Etienne Villey, l’action sociale du patronat et la SEIN (1921-1931)» aux journées d’études Evolution du rôle sociétal de l’entreprise en Europe (novembre 2012) .

2013 – Demi-journée d’accueil des étudiants de l’EHESS du séminaire Histoire et techniques en société de Liliane Hilaire-Pérez (22 avril) : présentation de « L’Histoire de la Société » (SB), de L’Importance de l’histoire des brevets » (GE) ; des « Formes d’action de la Société dans le domaine de l’innovation » (DB) ; publication de cette dernière intervention sous le titre « Aux sources de l’invention », sur Histoire et Innovation en 2016.
– Communication au séminaire EPHE de Jean-François Belhoste dans le cadre du cycle sur Les Techniques de l’habillement sur « L’Innovation dans la chapellerie », montrant le rôle de la SEIN dans le processus d’innovation dans ce domaine (mars) ; cette communication, enrichie et illustrée, sera mise en ligne sur Histoire et Innovation en 2014 sous le titre « Gibus et la chapellerie ».
– Numérisation par Denis Baudouin et DB d’une partie des registres de procès-verbaux du conseil d’administration de la Société de 1801 à 1840 (mars-avril).
– Accueil du colloque L’Imaginaire des techniques organisé par Anne-François Garçon à la Société par Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz et Denis Woronoff ; communication introductive de Daniel Blouin « La Séance du 22 mars 1895, une question d’images » (novembre).
– Communication par Daniel Blouin au séminaire Histoire de la culture scientifique et technique de l’EPHE dirigé par Jean-François Belhoste sur « Saint-Germain-des-Prés dans les murs de l’hôtel de l’industrie, l’aventure du club Saint-Germain », mise en
ligne sur Histoire et Innovation ; cette communication, développée et complétée, axée sur Boris Vian et la Société d’encouragement doit faire l’objet d’une publication – Soutenance de thèse de Fabiola Lozano Cajamarca sur Les techniques verrières au XIXe siécle (dans laquelle est étudié le rôle de la Société dans l’innovation dans ce domaine, à la suite des recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux), direction L. Lestel (CNAM) (28 novembre) ; cette thèse est en ligne.

2014 – Denis Woronoff ayant quitté ses fonctions, Gérard Emptoz est choisi, avec l’accord d’Olivier Mousson, comme nouveau président.
– Intervention de Serge Benoit et Gérard Emptoz : « Les Collections de chimie de la Société d’encouragement » au colloque organisé par le Club d’histoire de la Chimie Les Chimistes, leurs institutions et leurs sociétés savantes (université d’Orsay) ; publication des actes dans la Revue d’histoire des sciences, 2016.
– Mise en ligne sur Histoire et Innovation d’une bibliographie sur et autour de la Société d’encouragement ; cette bibliographie est depuis lors tenue constamment à jour.
– Jean-Pierre Soleilhavoup, Gérard Gau et Denis Baudouin terminent en octobre le classement des ouvrages imprimés.

2015 – Accueil à la Société par Daniel Blouin et Gérard Emptoz des étudiants du séminaire de mastère de l’EHESS de Liliane Hilaire-Perez et Marie Thébaud-Sorger ; communication de Daniel Blouin « Aux Sources de l’invention » ; communication de Gérard Emptoz sur « Le Rôle des brevets comme sources de l’histoire des techniques » (mars).
– Célébration du Cent cinquantenaire de la 1ère projection cinématographique des frères Lumière en présence des dirigeants de Gaumont Pathé et de Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière ; communication de Gérard Emptoz sur « La Séance du 22 mars 1895 » (mars).

2016 – Accueil à la Société par Daniel Blouin et Gérard Emptoz des étudiants du séminaire de mastère de l’EHESS de Liliane Hilaire-Perez et Marie Thébaud-Sorger ; communication de Daniel Blouin « Aux Sources de l’invention » ; communication de Gérard Emptoz sur « Le Rôle des brevets comme sources de l’histoire des techniques » (mars).
– Etude de Daniel Blouin sur « Les Symboles gravés de la Société d’encouragement » (publiée dans Histoire et Innovation (juillet).
Cérémonie Scott de Martinville conférences et exposition par la SEIN, avec participation Institut de France-Académie des sciences, INPI et Unesco (16-19 septembre).
– JEP 2016 Le Patrimoine du son, exposition en partenariat SEIN, FirstSounds (USA), PhonoMuseum.
– Soutenance du mémoire du CNAM de Chloé Sauvalle sur Le Cabinet de modèles de la SEIN sous la direction de Liliane Hilaire Perez ; publication « Le cabinet des machines de la SEIN au XIXe siècle », Artefact, 2017.
– Soutenance de la thèse EHESS de Catherine Koblentz : La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les inventeurs 1824–1844, sous la direction de Liliane Hilaire Perez (octobre).
– Rapport de JPS sur les collections imprimées de la bibliothèque : achèvement de l’inventaire numérique des collections imprimées et des cartons-classeurs.
– Travaux dans la salle Montgolfier de l’hôtel et réaménagement des armoires de rangement réduisant l’espace alloué aux ouvrages ; premiers déménagements d’ouvrages dans un garde-meuble.
– Participation de Daniel Blouin et Jean-Pierre Soleilhavoup aux journées d’études organisées par la Société des Arts de Genève, Penser, classer les collections techniques ; communication de Daniel Blouin sur « Les Collections de la Société » (novembre) ; publication par Daniel Blouin et Gérard Emptoz sous le titre « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement » dans les actes des journées d’étude Penser/Classer les collections des sociétés savantes, 2018.

2017 – JEP 2017 : Louis Vicat et l’invention du ciment artificiel, exposition et conférences, en partenariat avec la société Vicat (septembre).
Louis-Joseph Vicat et la Société d’encouragement (1818-1857), brochure de DB et GE, 22 p., mise en ligne sur Histoire et Innovation (août).
– Accueil de la Journée d’études coorganisée par la Société et Centrale Histoire : Philippe Vitali centralien constructeur de chemins de fer ; communication de Daniel Blouin « Soutenir la formation, diffuser l’information technique, renforcer son équipe dirigeante ; les centraliens et la Société d’encouragement » (publication en cours).

2018 – JEP 2018 : Le vitrail et les Entreprises du patrimoine vivant, exposition SEIN en partenariat avec les EPV (septembre).
-Création de La Société et Cie (Catherine Le Louarn, membre de la commission d’histoire), destinée à fédérer les initiatives de valorisation des collections patrimoniales d’institutions scientifiques : premières visites à Polytechnique Saclay (18 octobre) et au musée du CNAM (5 décembre).
– Colloque Les Jeunes années du CNAM (octobre) : communication DB-GE sur « Les Relations entre la SEIN et le CNAM (1801-1811 »). La communication sera publiée dans les actes du colloque dans Artefact, 2019.
– Célébration Découverte de l’eau oxygénée par Thenard, organisée par la SEIN, La Louptière-Thénard et ARKEMA (1er décembre).
– Publication de « Un Groupe d’experts au service de la chimie et de ses industries : le comité des arts chimiques de la Société » par Gérard Emptoz dans l’ouvrage collectif dirigé par Gérard Emptoz, Danielle Fauque, Jacques Breysse Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres.
– Travaux dans les locaux de la commission d’histoire : deuxième déménagement d’ouvrages, notamment usuels.

2019 – Intervention de Daniel Blouin et Gérard Emptoz sur « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société » (version revue et augmentée de l’article de 2018) au séminaire EHESS de L. Hilaire-Perez L’Expérience des techniques (8 février).
– Rapport d’activité de la Commission d’histoire, printemps 2018-printemps 2019 » (11 mai).
– Des dates importantes dans l’histoire de la Société d’encouragement, dossier préparé pour la Société (mai).
– JEP 2019 : De la Montgolfière à la conquête spatiale (septembre) ; panneaux d’exposition préparés par la Commission d’histoire (Denis Beaudoin, DB, VB, GE, JPS).
– Nouveau récolement des ouvrages de la bibliothèque effectué par la société Grahal.
– Colloque Les ingénieurs font le cinéma, coorganisé par la SEIN, la Fondation Pathé et Centrale Histoire ; Accueil à la Société de la deuxième journée et communications par Daniel Blouin sur « La Société d’encouragement et l’image » ; publication sur Histoire et Innovation : « Autour du 22 mars 1895 » (octobre 2019).
– Note de la commission d’histoire pour la Société : Les arts appliqués, une activité permanente de la SEIN (12 novembre).

2020 – Décision prise par la commission d’histoire, en accord avec le président de la Société, de relancer le processus de classement des fonds patrimoniaux de la Société par les Archives de France, entamé une première fois en 2012, mais abandonné à l’époque (janvier).
– Présentation des archives de la Société (DB) et présentation de la bibliothèque de la SEIN, document à l’attention de Mme Bazzoni (Archives de France) par JPS, DB et GE (15 février).
– Rencontre de la commission d’histoire et de M. Bertrand-Pierre Galley, secrétaire général de la Société, avec Madame Bazzoni, conservateur général du Patrimoine, représentant des Archives de France : présentation du dossier de demande de classement et présentation des fonds patrimoniaux par Daniel Blouin et Gérard Emptoz au nom de la commission d’histoire.
JEP 2020 Visite de l’Hôtel de l’industrie (septembre).
– Première liste des publications de la commission d’histoire de la SEIN.
– Journée d’hommage à Serge Benoit : communication de Gérard Emptoz « Contribution de Serge Benoit à la mise en valeur du patrimoine et à l’histoire de la Société d’encouragement » (5 octobre).
– Communication de Daniel Blouin « L’Image multipliée dans les archives de la SEIN : l’exemple des dossiers de concours de la lithographie » à l’occasion des journées d’études Formes et fonctions du dessin technique organisées par Jérôme Baudry, Liliane Hilaire-Perez, Valérie Nègre, (14 octobre) ; publication sous le titre « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique » dans Dessiner la technique, pensée et discours visuel (à paraître Presses des Mines, 1er trimestre 2024).
– A la demande de Liliane Hilaire Perez, recrutement par la Société de Claire Champion étudiante du mastère Patrimoine en alternance ; elle est chargée, sous la supervision de Daniel Blouin, de poursuivre le classement et l’inventaire des archives contemporaines les plus récentes (septembre) ; elle sera également appelée à participer à la préparation des manifestations envisagées dans le cadre du classement des fonds patrimoniaux et aux commémorations des 220 ans.
– Publication par Daniel Blouin de « Charles-Philibert de Lasteyrie » dans Histoire et Innovation ;en hommage à Aymar de Lasteyrie qui avait mené entre 1998 et 2001 avec la participation de DB des recherches dans les fonds patrimoniaux sur ce dirigeant de la Société.
– Publication d’un premier article sur la Société d’encouragement et les verres spéciaux : « La Société d’encouragement et le verre de décor », dans la revue Éclats de verre, (novembre 2020).
– Conférence de Daniel Blouin « La SEIN et son rôle dans le développement de la formation technique et professionnelle » devant la Société des Amis de l’Instruction (17 décembre) ; vidéo en ligne sur le site de la Bibliothèque des amis de l’instruction.

2021– Séance du Conseil supérieur des Archives : examen du dossier en vue du classement des archives et de la bibliothèque de la SEIN, présentation par Mme F. Bazzoni et G. Emptoz (22 janvier).
– Projet modifié du « Projet d’exposition numérique pour les 220 ans de la Société » (février).
– Arrêté du 27 janvier 2021, portant classement d’archives historiques le fonds d’archives et la bibliothèque de la SEIN (ministère de la Culture).
– « 220 ans de Société », texte rédigé par DB et GE mis en ligne sur l’Industrie nationale (mai 2021).
– « Quelques grands noms des comités de la SEIN des années 1800 aux années 1890 », texte DB-GE pour la commémoration des 220 ans, mis en ligne sur L’Industrie nationale (mai 2021).
– Rédaction d’un aide-mémoire chronologique sur l’histoire de la Société à l’usage des membres de la commission, mis en ligne sur Histoire et Innovation (juin).
– A l’initiative de Liliane Hilaire-Perez, la Société partenaire du XIXe World Économic History Congress tenu à Paris (juillet). Article sur « L’Histoire de la Société » rédigé par DB et GE pour le numéro spécial de L’Histoire édité à l’occasion du Congrès.
– JEP 2021 Visite de l’Hôtel de l’industrie assurée par les membres de la commission (septembre).
– Rédaction par DB et GE d’une notice sur la Société et les questions sidérurgiques (octobre) ; elle sera publiée en mars 2022 sous le titre « Société d’encouragement et sidérurgie » dans le Dictionnaire historique de la sidérurgie française de Philippe Mioche, Éric Godelier, Ivan Kharaba, Pascal Raggi.
– Publication par Daniel Blouin et Gérard Emptoz d’une étude sur une figure de la Société « Albert Caquot, un acteur essentiel du développement de la SEIN à la fin des années 1940 » ; mise en ligne sur le site L’Industrie nationale.
– Rédaction d’une brochure Commémoration des 220 ans de la Société d’encouragement, éditorial d’Olivier Mousson, texte de DB et GE sur « Les Grandes étapes de l’histoire de la Société », texte de GE sur « La Commission d’histoire et son activité depuis 1995 », avec la collaboration de JPS, texte sur « Les Archives de la Société » par DB, texte sur « La Bibliothèque de la Société » de GE et JPS.
– Commémoration des 220 ans de la Société avec une exposition, des conférences de GE sur « L’Histoire de la Société », de DB sur « Les Archives de la Société », de JPS sur « Les Fonds patrimoniaux », de Nicolas Pierrot sur « Les Sources de valorisation de l’histoire de l’industrie – l’exemple de la bibliothèque de la Société » (2 décembre).

2022 – Présentation par Daniel Blouin et Gérard Emptoz de « La Société et l’image » au séminaire de mastère Patrimoine de Liliane Hilaire Perez (février).
– Suite à la délibération de la commission d’histoire, selon le souhait de G. Emptoz, après accord d’Olivier Mousson, un changement de présidence de la Commission est officialisé par le Conseil d’administration : Liliane Hilaire Perez et Nicolas Pierrot sont nommés co-présidents de la Commission (10 mars) ; Daniel Blouin décide par ailleurs de se mettre en retrait des activités de valorisation du patrimoine (archives) de la commission ; Daniel Blouin et Gérard Emptoz souhaitent néanmoins poursuivre leurs recherches sur les différents aspects de l’histoire de la Société.
– Réunion de la commission et nouvelle répartition des différentes fonctions dans la nouvelle équipe (8 juin).
– Recrutement de Jordan Slimani, étudiant de Mastère 1 du séminaire Patrimoine de Liliane Hilaire Perez comme stagiaire en alternance, chargé de poursuivre la valorisation des fonds patrimoniaux ainsi que l’inventaire des fonds récents d’archives contemporaines de la Société.
– Affectation des locaux dits du Froid à une association ; troisième déménagement d’ouvrages du fonds patrimonial et mise d’une partie au garde-meuble.
– Publication de la contribution de Daniel Blouin et Gérard Emptoz « Claude-Pierre Molard, un expert à la Société d’encouragement », dans l’ouvrage de Liliane Hilaire-Perez et François Jarrige, Claude-Pierre Molard, un technicien dans la cité.
– Communication de Daniel Blouin et Gérard Emptoz sur « La SEIN et l’instrumentation scientifique » à la journée d’études Les constructeurs d’instruments scientifiques et leurs clients – Hommage à Denis Baudouin et Paolo Brenni, tenue à l’ESPCI, pour présenter et compléter les travaux que Denis Baudouin, membre de la commission, avait entrepris sur ce thème dans le cadre de la préparation des 220 ans de la Société.

2023 – Publication de Daniel Blouin et Gérard Emptoz, « Un événement revisité : la première projection du cinématographe Lumière et la SEIN (1895-2015) » dans Artefact, n° 18.
-Affectation d’un bureau dans les locaux de la commission d’histoire à une personne chargée de travaux pour la Société ; déménagement de dossiers de recherche et d’archives.
– Publication par Gérard Emptoz de « Georges Claude, un ingénieur civil chercheur et innovateur » sur Histoire et Innovation ; l’article montre la manière dont se sont nouées les relations entre une grande figure de la recherche et de l’industrie française et la Société (juin).
– Jordan Slimani bénéficie d’un CDD à mi-temps pour assurer l’accueil des chercheurs, la poursuite des travaux de classement des fonds et la présentation de travaux sur l’histoire de la Société ; il est épaulé par Raphaëlle Dreyfus, qui partage son temps entre l’Institut de l’histoire de l’aluminium et la commission.
– Publication de la chronologie des activités de la commission d’histoire et de la deuxième liste (à jour) des publications de la commission (novembre).

Daniel Bouin et Gérard Emptoz,
Janvier 2024.

Quatre sources de l’histoire de la Société d’encouragement

Parmi les sources relatives à l’histoire de la Société d’encouragement, il semble important d’attirer l’attention des chercheurs sur quatre documents imprimés qui ont été publiés par la Société afin de se présenter et/ou de commémorer son histoire et son activité. Ces imprimés peuvent d’abord leur permettre de comprendre ce que les dirigeants voulaient mettre en évidence, dans des contextes évidemment différents ;  ils fournissent également  des informations sur ses activités, notamment des listes de concours et de récompenses qui peuvent nourrir des bases de données.

La notice de 1818

Le premier de ces documents est une brochure publiée en 1818 par l’agent général de la Société, Etienne Guillard-Sénainville, Notice sur les travaux de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, Paris, Huzard, 1818. Cette brochure, rédigée à la demande des dirigeants, a pour but de présenter, quelques années après le changement de régime, l’activité passée et actuelle de la Société.

Sa publication est à mettre en parallèle avec celle de deux autres ouvrages du secrétaire -adjoint de la Société, Claude-Anthelme Costaz, ancien chef du bureau des Manufactures au Ministère de l’Intérieur durant le Consulat et l’Empire : le premier intitulé : Mémoire sur les moyens qui ont amené le grand développement de l’industrie française depuis vingt ans, Didot, 1816, et le second, publié en même temps que la notice, intitulé : Essai sur l’administration de l’agriculture, du commerce, des manufactures et des subsistances, Huzard, 1818 . Dans ces deux ouvrages Claude-Anthelme Costaz entend défendre les acquis de la Révolution que sont le libéralisme économique et la propriété industrielle, et le rôle du Ministère de l’Intérieur comme instrument, en particulier par son activité réglementaire, d’une politique économique d’état, tous éléments dont il estime qu’ils sont indispensables au développement de l’économie  française. La notice souligne, quant à elle, en contrepoint, que l’activité de la Société s’est inscrite dans ces acquis et dans ce dispositif, mais d’une manière plus globale, dans une logique de nationalisation des procédés techniques étrangers et de promotion des techniques nationales, dont les origines sont bien plus anciennes et que le nouveau régime ne peut que soutenir.  Ces trois ouvrages précèdent la parution, en 1819, de celui du président de la Société et ancien ministre de l’Intérieur, Jean-Antoine Chaptal, De l’industrie française, 2 tomes, Renouard, 1819, qui reprend et développe l’argumentaire de ses deux collaborateurs dans ce qui se veut être un bilan approfondi du développement de l’économie française dans les décennies écoulées. 

Si les deux ouvrages de Costaz ont été numérisés et sont disponibles en ligne, le premier sur Google Books et le second sur Gallica, ainsi que celui de Chaptal, celui de Guillard-Sénainville ne l’est pas, à notre connaissance, et nous avons décidé de le mettre en ligne

La notice de 1850

Le second de ces documents a été publié en 1850  par la Société, à la veille de son cinquantenaire. Il s’agit d’une longue notice, rédigée par un membre du comité des arts mécaniques de la Société , Théodore Olivier, professeur au Conservatoire et proche, de longue date, du président Jean-Baptiste Dumas, avec qui il a participé à la fondation de l’Ecole centrale. Sous le titre Histoire de la fondation de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale ou Recueil des procès-verbaux des séances de cette société, Huzard, 1850. Il s’agit cette fois de mettre en évidence les origines de la Société, à travers une recherche dans les archives, notamment les premiers procès-verbaux du conseil d’administration, que la notice reproduit in extenso. L’accent est mis sur les fondateurs, dont la liste est publiée. Vient ensuite une seconde partie, qui récapitule les donations et les fondations destinées à distribuer des récompenses, notamment les plus importantes, les grands prix ; l’ouvrage énumère enfin, dans différents domaines, les récompenses décernées par la Société depuis sa création.

Cet ouvrage n’a donc pas les mêmes visées que le précédent : il s’agit ici, non seulement de souligner l’importance de son activité depuis 18001, mais également de rappeler le contexte de la création, la période consulaire, et de valoriser les personnalités éminentes de la politique, de la science, de la technique et du monde de l’entreprise, au premier rang desquels Chaptal, qui ont contribué à cette création. Cette publication reflète également les ambitions de Dumas d’apparaître, dans le contexte de ce milieu du siècle, comme ce que Chaptal avait pu être  pour la science de ses premières décennies : celui qui exerce le magistère sur ses confrères, et celui qui a l’oreille du pouvoir. La publication tisse également un lien entre la fondation de la Société, et ce qui peut être considéré comme une nouvelle ère, marquée par son nouvel hôtel de l’industrie qui sera inauguré quelques mois plus tard, et par des changements d’orientation  dans les formes de son activité, justifiées par sa nécessaire adaptation aux temps présents.

Cette publication, faite en cahier tiré à part, mais relié dans certaines collections du Bulletin de la Société, n’est pas toujours aisée à trouver. Nous la mettons également en ligne 

Les articles du bulletin de 1923

Le troisième document  est formé par un ensemble d’articles publié dans le bulletin de 1923, à l’occasion de la commémoration organisée par la Société pour le centenaire de l’ordonnance royale approuvant ses statuts,  approbation équivalent à une déclaration d’utilité publique, et qui, en lui conférant une personnalité morale, allait lui permettre, toute première association civile non caritative dans ce cas, de recevoir des donations et des legs. Cette commémoration  anticipée par rapport à la date réelle de l’ordonnance – 1824 – entend également marquer la réforme des statuts qui venait d’être faite, pour moderniser le fonctionnement de la Société; elle veut surtout souligner, mais aussi, de manière plus large, la place éminente d’une Société, alors à son apogée en nombre de membres et en termes de ressources, dans la période de l’immédiat après-guerre, dans le paysage des sociétés savantes à vocation scientifique et technique, en France et à l’étranger ainsi que le rôle d’experte qu’elle a joué auprès des pouvoirs publics, durant le conflit et dans la période de la Reconstruction. Pour bien souligner l’importance de cette commémoration, à côté des nombreuses délégations présentes la Société accueille en grande pompe d’importantes personnalités, dont le président de la République, Alexandre Millerand, ingénieur de formation, qui est un de ses membres.

Les articles parus dans le Bulletin montrent que cette commémoration est marquée par l’évocation du passé et des principales activités que la Société a eues : il publie notamment, comme en parallèle de la publication de 1850, une liste des récompenses qu’elle a décernées  depuis cette date. Mais cette dimension rétrospective est éclipsée par le nombre et l’étendue des articles relatant les diverses manifestations et visites qui marquent ces journées, au cours desquelles la Société présente à ses invités des réalisations jugées représentatives de la technique française contemporaine, laboratoires de recherche, aérodrome du Bourget, station radio-électrique de Sainte-Assise, etc…On trouve également d’importants développements sur la question des réparations, l’accent étant mis sur les destructions dans les régions occupées durant le conflit.

Ce bulletin est consultable en ligne sur le site du Conservatoire numérique.

L’ouvrage du cent cinquantenaire

La Société, qui n’avait pas commémoré son centenaire en 1901, peut-être du fait de la proximité de l’exposition universelle à laquelle elle avait participé et au cours de laquelle ses membres avaient joué un rôle souvent important dans les multiples congrès organisés à cette occasion, va décider, à l’automne 1951, de commémorer son cent cinquantenaire, en présence de délégations de nombreuses institutions scientifiques, et de personnalités politiques comme le ministre Claudius Petit. L’organisation se fait sur le modèle de celle de 1923, sous la forme d’une suite de journées, au cours desquelles sont organisées des conférences.  Par la suite, l’ensemble des discours et des conférences prononcées pour l’occasion vont être réunis dans un petit volume édité par la Société, sous le titre de Le cent cinquantième anniversaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les problèmes actuels de l’économie française 1801 – 1951, Paris, la Société, 1952.

Dans cet ouvrage, la dimension rétrospective est développée dans une large première partie sous le titre « Le rôle historique de la Société d’encouragement », confiée à l’un des dirigeants, Louis Ragey, directeur du CNAM, qui n’est pourtant pas un spécialiste de l’histoire des institutions savantes ni de l’histoire des techniques. Après avoir retracé la période de fondation, vraisemblablement à partir du travail d’Olivier, il fait une rétrospective des activités marquantes de la Société jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Les questions contemporaines sont abordées dans les deux autres parties : dans celle intitulée « La Science dans l’industrie », on trouve des rapports de visites organisées à l’occasion de la commémoration, par exemple aux laboratoires de recherche et d’essais de l’IRSID à Saint-Germain-en-Laye et d’hydraulique de Chatou, aux usines Peugeot de Sochaux et au futur barrage de Donzère, ainsi que des conférences traitant des techniques nouvelles dans différents domaines, transports terrestres, aviation, télécommunications. Dans la partie intitulée « Les problèmes économiques actuels », la forme adoptée est celle de rapports : après une présentation de la situation des principales branches industrielles, sont abordées des questions plus générales telles que la reconstruction, les financements, les charges salariales, les matières premières, la concurrence internationale. L’agriculture et le domaine colonial sont examinés à part.

Certaines des conférences sont l’oeuvre de personnalités éminentes de l’époque, ce qui illustre le rayonnement que la Société entend donner à sa commémoration : on peut mentionner Louis de Broglie et Edouard Belin sur les télécommunications,  René Barthélemy sur la télévision, de Maurice Ponte sur le radar ou de Louis Armand sur la SNCF, pour la première partie. Les rapports de la seconde partie sont également faits par des responsables de premier plan : ainsi René Duchemin  pour les colonies françaises, les présidents des grands syndicats de branches industrielles (métallurgie, constructions mécaniques, chimie..). Il semble que le rapport de synthèse sur la situation et les problèmes économiques du pays soit fait par le président de la Société  à l’époque, l’ingénieur et  constructeur Albert Caquot.

Ces questions, qui n’avaient que peu été abordées dans la commémoration de 1923, sont ici largement développées et marquent bien le contexte dans lequel se fait cette commémoration : celui des espoirs, mais aussi des difficultés de la Seconde Reconstruction, ainsi que les rapports entre les milieux patronaux, dont la Société est de plus en plus proche, et l’Etat, devenu un acteur incontournable de l’économie. Cette proximité est soulignée dans la synthèse sur l’économie française, où les doléances patronales sont largement mises en avant, ainsi que l’hostilité au libre-échange et, en filigrane, à l’amorce d’une entente économique entre pays européens de l’ouest.

Cet ouvrage, difficile à trouver, a été numérisé par les soins de la commission d’histoire : il est disponible en ligne

Saint-Germain-des-Prés dans les murs de l’hôtel de l’industrie : l’aventure du club Saint-Germain

Cette note est issue d’une communication faite au cours de la séance du 1er novembre 2013 du séminaire « Histoire de la culture scientifique et technique » de Jean-François Belhoste, directeur d’études à l’Ecole pratique de hautes études, à la figure de Boris Vian. Parmi les multiples facettes du personnage, celle qui se rapporte à la Société d’encouragement est sans doute l’une des plus méconnues. Elle s’est marquée dans les relations qu’il a pu avoir, en tant que centralien et ingénieur avec certains dirigeants de la Société, ainsi qu’à sa participation à certaines de ses activités ; ce point reste toutefois à creuser. Ici, l’accent sera mis sur l’autre aspect du lien entre Vian et la Société, l’aventure du club Saint-Germain.

Le discours de fondation de Gérando en 1801

Note sur le discours de fondation de Gérando du 9 brumaire de l’an X.

 Le 1er vendémiaire de l’an X (14 octobre 1801), un groupe de 14 personnes se réunissait pour promouvoir l’idée de ce qui allait devenir la société d’encouragement pour l’industrie nationale. L’intérêt rencontré par ce projet, en particulier auprès de Chaptal, alors ministre de l’intérieur, amena à la convocation d’une assemblée de fondation le 9 brumaire (1er novembre). Cette réunion, à la préfecture de la Seine, alors place Vendôme, se tint devant une centaine de personnes, parmi lesquelles, outre Chaptal « le premier magistrat de la République [et] ses deux collègues, [qui] ont voulu un instant reparaître comme de simples citoyens ». La tâche de justifier cette fondation et présenter les finalités de la nouvelle société fut confiée à Joseph de Gérando, un jeune intellectuel de 29  ans, mais qui avait déjà acquis une certains notoriété et bénéficiait de l’amitié d’un grand nombre des fondateurs, dont Chaptal.

Nous présentons ici le texte imprimé de ce discours de fondation, publié par la société  à l’occasion de son cinquantenaire, en 1851 : bien qu’empreint d’une rhétorique assez fréquente à l’époque ; il n’en est pas moins d’un grand intérêt, car il précise clairement les enjeux de la création de la société dans le contexte de l’époque.

On peut trouver ici l’étude de ce document