Archives de catégorie : Actualités

Les comités de la Société d’encouragement. Organisation et missions (années 1800-années 1990)

Dès sa création, la Société d’encouragement s’est dotée de statuts fixant ses buts, les modalités de son recrutement ainsi que ses règles de fonctionnement. Ces statuts, qui précisaient également la division de son organise délibératif et opérationnel, le conseil d’administration, en comités spécialisés ont été plusieurs fois révisés par la suite. Ces révisions, effectuées dans un cadre juridique contraint du fait du statut d’utilité publique de la Société, ont toujours traduit une volonté d’adaptation à l’évolution de ses missions.    

la présente note avait été rédigée et illustrée dans une perspective de mise en place de de pages historiques sur le site de la Société, l‘Industrie nationale, à l’occasion des 220 ans de la Société, La refonte de ce dernier site l’a rendue inaccessible, comme un certain nombre d’autres notes que nous avions alors écrites dans le cadre des travaux de la commission d’histoire de la Société.

Nous la plaçons donc sur le carnet de recherche de la commission: elle peut être consultée ici.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz,

Février 2024.

 

La Société d’encouragement et les pierres factices . La recherche de matériaux pour le cadre de vie (début des années 1800 – début des années 1830).

Dès ses premières années, la Société s’intéresse à la question des matériaux préparés utilisables dans la construction et le décor, que l’on appelle alors les pierres factices, un intérêt qui sera récurrent jusqu’aux années 1860 .

Elle est par exemple, en première ligne dans l’examen des procédés de fabrication des ciments romains de Parker, que le “transfuge” anglais John Smith présente aux autorités françaises au temps de la paix d’Amiens. Après avoir cherché à améliorer les procédés de préparation des plâtres, largement utilisés dans la construction parisienne, elle examine , durant la période de l’Empire, des matériaux de décor, cartons pierres, mortiers, mastics, présentés par divers inventeurs.

Cet intérêt s’amplifie durant la période de la Restauration, avec le recours croissant à ces matériaux : Elle examine les multiples procédés ou préparations qui lui sont soumis, cartons pierres, marbres factices, matériaux de moulage destinés le plus souvent à des décors intérieurs, mais aussi parfois extérieurs, tels les mastics de Dihl. 

Dès l’examen des ciments romains, elle s’était convaincue de l’intérêt de la mise au point d’un matériau polyvalent, permettant à la fois de réaliser des éléments de premier et second œuvre ainsi que des éléments décoratifs isolés d’extérieur, statues, vasques, vases, etc… susceptibles de résister aux intempéries : elle décide, en 1821, d’ouvrir sur ce thème un concours, que l’on appellera rapidement concours des pierres factices  : elle examinera dans ce cadre différentes solutions, basées sur les mastics, les mortiers, ou des combinaisons des deux.. Mais elle donnera vite la préférence aux solutions basées sur les ciments hydrauliques, en valorisant les travaux de d’ingénieurs tels Vicat, Lacordaire; elle décernera finalement le prix en 1831 aux réalisations de la cimenterie du Point-du-Jour de Brian et Saint-Léger.

Cette démarche aux multiples aspects, preuve d’un intérêt toujours en éveil pour toutes les solutions, même si elles se révélaient à l’usage d’une fiabilité limitée, est présentée dans un ensemble de trois études. Elles étaient initialement destinées à servir de base à une communication sur la Société d’encouragement et les pierres factices (1800-1830), au Congrès international d’histoire de l’art prévu à Lyon en juin 2024. Des raisons personnelles m’empêchant d’être présent à ce Congrès, je mets donc les textes de ces études en ligne : 

La première porte sur la démarche de la Société dans les années du Consulat et de l’Empire.

La deuxième porte sur l’examen des procédés et des matériaux de décor dans les années de la Restauration.

La troisième porte sur le concours des pierres factices

Les décennies suivantes sont marquées par un intérêt plus discontinu, mais néanmoins réel , pour les matériaux de décor d’intérieur comme pour les ciments hydrauliques, mais la Société, malgré la création d’une commission du ciment, semble alors renoncer à toute tentative de globalisation de la question, comme elle l’avait fait avec son concours des années 1820. Il est d’ailleurs significatif que, dans les années 1860, alors que cette commission reçoit des documents d’inventeurs comme Coignet ou Monier dont les réalisations auraient pu l’intéresser à cet égard, elle ne cherche pas à les valoriser.  J’ai donc choisi de ne pas présenter cette période dans l’immédiat.   

Daniel Blouin

 

Liste des textes, notes, communications, publiés par les membres de la commission d’histoire de la Société d’encouragement ainsi que par les personnes qui y ont été associées et relatifs à l’histoire de cette dernière (1995-2024)

Michel Letté, « Henry Le Chatelier et les réformes de la Société d’Encouragement pour modèle et principe directeur de l’innovation » Sciences et techniques en perspectives, 1, 1997, p. 347-404.

Sylvie Fayet-Scribe, « L’apparition d’une maîtrise concertée de l’information en France. Étude de trois associations professionnelles dans l’entre-deux-guerres », Documentaliste, Sciences de l’information, 1998, vol. 35, n° 4-5, p. 216-228

Serge Benoit, Daniel Blouin, « Des espaces au service d’un projet : les hôtels de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et leurs fonctions au XIXème siècle (1801-1914) », Robert Halleux (dir.), Proceedings of the XXth International Congress of History of Sciences (Liège, 20-26 juillet 1997), vol. XIX, Andrée Despy-Meyer, (dir..), Institutions and Societies for teaching, research and popularisation, Brepols, Turnhout, 2000, p. 175-191, [consultable sur demande auprès de la commission d’histoire ] Histoire et Innovation, https://histoiresein.hypotheses.org/1199; 19 mai 2023]

Michel Letté, Henry le Chatelier (1850-1936) ou la science appliquée à l’industrie, Presses universitaires de Rennes, 2004.

Serge Benoit, « La Société d’encouragement, pôle majeur de la sociabilité scientifique, technique et industrielle », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, CTHS, 2007, p. 95-120.

Louis Bergeron, « Comment situer la Société d’encouragement pour l’industrie nationale dans la France de son temps ? », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 17-21.

Bruno Belhoste, « Jean-Baptiste Dumas et la promotion des sciences appliquées au XIXème siècle », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 53-64.

Louis Bergeron, « Comment situer la Société d’encouragement pour l’industrie nationale dans la France de son temps ? », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 17-21.

Patrice Bret, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et l’Académie des Sciences au XIXème siècle », in Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2007, p. 65-94.

Xavier Daumalin, Henri Tachoire, « Un couple d’inventeurs marseillais et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, les époux Degrand-Gurgey », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, CTHS, 2007, p. 96-140.

Gérard Emptoz, « Trois chimistes présidents de la Société d’encouragement : Jean-Antoine Chaptal, Louis-Jacques Thenard et Jean-Baptiste Dumas », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 27-52.

Liliane Hilaire-Perez, « Les sociabilités industrielles en France et en Angleterre au xviiie siècle : réseaux, institutions, enjeux », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff, (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 201-238.

Michel Lette, « La Society of Arts et sa cousine française. Comparaison de deux approches des liens entre science et économie industrielle (1850-1914) », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 239-266.

Denis Woronoff, « Conclusion », Serge Benoit, Gérard Emptoz, Denis Woronoff (dir.), Encourager l’innovation en France et en Europe, autour du bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, CTHS, 2007, p. 350-358.

Serge Benoit, « Note d’introduction au bulletin de la Société d’Encouragement pour l’industrie nationale », http://cnum.cnam.fr/CGI/redirb.cgi?BSPI; en ligne novembre 2009.

Serge Benoit, Daniel Blouin, Jean-Yves Dupont, Gérard Emptoz, « Chronique d’une invention, le phonautographe d’Edouard-Léon Scott de Martinville, (1817-1879) et les cercles parisiens de la science et de la technique », Documents d’histoire des techniques, n° 17, juin 2009, p. 69-89, http://dht.revues.org/502 , le 6 avril 2011.

Daniel Blouin, Inventaire sommaire des archives de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2e éd., 2011, La Société, 2011.

Daniel Blouin, Préface de l’inventaire sommaire des archives de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 2011, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/155, le 11 février 2012.

Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, une institution bicentenaire au service de l’innovation », Bulletin de la Société historique du VIème arrondissement, nouvelle série n° 24, Année 2011, p. 139-150.

Gérard Emptoz, « Les douze premiers présidents de la Société d’encouragement, un siècle d’histoire », Bulletin de la Société historique du VIème arrondissement, nouvelle série n° 24, Année 2011, p. 151-161.

Daniel Blouin, « Un hôtel pour l’industrie : le siège de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 4 place Saint Germain des Prés », Bulletin de la Société historique du VIe arrondissement de Paris, N°24 (2011), p. 163-181.

Valérie Blondelle-Burgos, Des réseaux et des hommes : chronique de la constitution d’un groupe au prisme du comité des arts physiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, Mémoire de master 2 histoire des techniques, soutenu devant André Guillerme et Serge Benoit, Centre d’histoire des techniques du CNAM, octobre 2011, Histoire et Innovation, http://histoiresein.hypotheses.org/103, le 4 février 2012.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement : Lieux et étapes. I – les premières implantations, les premières ambitions, les premières manifestations. (Vendémiaire an X/octobre 1801 – juillet 1812) », L’Industrie nationale, 1996, p. 11-21, Histoire et Innovation, http://histoiresein.hypotheses.org/129, le 10 février 2012.

Catherine Koblentz, « Le bulletin de la SEIN et les inventeurs », communication aux journées d’étude Autour de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, publics, collections et réseaux de sociabilité, organisé par la SEIN et le CNAM, 2008, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/146 , le 10 février 2012.

Valérie Burgos, « Encourager l’économie sociale : Etienne Villey, l’action sociale du patronat et la Société d’encouragement (1921-1931 », dans Évolution du rôle sociétal de l’entreprise en Europe du xixe au XXIe siècle, dialogue interdisciplinaire, Journées d’études, 28-29 novembre 2012, Université Paris-VIII.

Serge Benoit, « Associer le développement artistique et l’innovation et promouvoir les arts industriels ; une orientation majeure de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale au XIXème siècle », Philippe Lamard, Nicolas Stoskopf (dir.), Art et industrie XVIIIème-XXIème siècle, actes des quatrièmes Journées d’histoire industrielle de Mulhouse et Belfort, 18-19 novembre 2010, Picard, 2013, p. 39-50.

Serge Benoit, « Progrès technique et développement musical : le rôle de la Société d’Encouragement pour l’Industrie nationale aux xixe et xxe siècles », communication, Colloque ICOHTEC, Glasgow, 2-7 août 2011, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement,  http://histoiresein.hypotheses.org/530, le 15 mars 2014.

Daniel blouin, « Animer et inciter : Jomard et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, (1815-1862) », dans Patrice Bret (dir.), Autour de Jomard, colloque tenu à l’École polytechnique, novembre 2012, Bulletin de la SABIX, 54 | 2014, p. 67-80, http://sabix.revues.org/1126, 13  novembre 2014.

Fabiola Lozano-Cajamarca, Les innovations des techniques verrières et leurs applications dans la réalisation de vitraux, Thèse de doctorat du Conservatoire national des Arts-et-Métiers, soutenue le 28 novembre 2013, volume 1 (Mémoire), volume 2 (Annexes), https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01124292, le 20 mai 2015.

Daniel Blouin, « Aux sources de l’invention : la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (années 1800-années 1930) », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/709 , le 3 février 2016.

Catherine Koblentz, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les inventeurs 1824–1844, Thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Liliane Hilaire-Perez, École des Hautes études en sciences sociales, soutenue le 7 novembre 2016.

Serge Benoit, Gérard Emptoz, « Les collections de chimie de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale”, communication au colloque du club d’histoire de la chimie, les chimistes, leurs institutions et leurs sociétés savantes entre les deux guerres mondiales », Revue d’histoire des sciences et de ses applications, 69-1, année 2016, p. 137-151.

Chloé Sauvalle, « Les vicissitudes d’une collection d’objets techniques au XIXe siècle : le cabinet des machines de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », Artefact, 5|2017, Musées éphémères, musées imaginaires, musées perdus, p. 27-40, https://journals.openedition.org/artefact/613, le 15 novembre 2017.

Daniel Blouin, « Soutenir la formation, diffuser l’information technique, renforcer son équipe dirigeante : la Société d’encouragement et les Centraliens dans les premières décennies de l’École (années 1830–années 1840) », communication à la journée d’études « Philippe Vitali, centralien constructeur de chemins de fer », organisée par l’Association des Centraliens et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, le 30 novembre 2017, (à paraître).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale : un projet fondateur, une mise en œuvre tardive, une sauvegarde récente (années 1800-2000) », Sylvain Wenger (dir.), Penser/ Classer les collections des sociétés savantes, Actes des journées d’études organisées par la Société des Arts de Genève, 24-25 novembre 2016, Slatkine, Coll. Etudes historiques 3, Genève, 2018, p. 19-30.

Gérard Emptoz, « Un groupe d’experts au service de la chimie et de ses industries : le Comité des arts chimiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », Gérard Emptoz, Danielle Fauque, Jacques Breysse, (dir.), Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres, EDP Sciences, Paris, 2018, p. 137-164.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, (Années 1800-Années 2000) un projet fondateur, une mise en œuvre tardive, une sauvegarde récente », communication au séminaire de Liliane Hilaire-Pérez L’expérience des techniques: collections, reconstitutions, savoirs et savoir-faire, séance consacrée à la Société d’encouragement, le 20 janvier 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, http://histoiresein.hypotheses.org/686 , version revue le 30 septembre 2019. (Version développée et enrichie de l’article de 2018).

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement et l’image (années 1800–années 1920) »,communication au colloque « Les ingénieurs font le cinéma » organisé par Pathé-Fondation et la SEIN, les 17 & 18 octobre 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/753 , le 18 octobre 2019.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et le Conservatoire des Arts et Métiers (1801-1811) », Artefact, n° 10|2019, Les débuts du Conservatoire des Arts et Métiers, p. 75-95.

Commission d’histoire de la Société d’encouragement, Inventaire des ouvrages et des périodiques de la bibliothèque de la société (2018-2019), bases de données et analyse, 2019 (consultable auprès de la commission d’histoire).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les frères Lumière, une question d’images », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, http://histoiresein.hypotheses.org/703, le 2 février 2016.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et Louis-Joseph Vicat. Encourager l’innovation dans les matériaux de construction et de décor (années 1810-années 1860), brochure éditée à l’occasion de la commémoration de Louis Vicat à la Société d’encouragement, le 11 septembre 2017, Paris, La Société, 2017, Histoire et innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, https://histoiresein.hypotheses.org/759, le 12 octobre 2017.

Daniel Blouin, « Autour du 22 mars 1895 », communication au colloque “Les ingénieurs font le cinéma”, organisé par Pathé-fondation et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, les 17 & 18 octobre 2019, Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement, https://histoiresein.hypotheses.org/935, le 18 février 2020.

Daniel Blouin, « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique. Le concours des presses lithographiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1826-1831) », Dessiner la technique. Pensée et discours visuel (XVIe-XXe siècles), Jérôme Baudry, Valérie nègre (dir.), Presses des Mines, Coll. Histoire, Sciences, Techniques et Sociétés, 2024, p. 157-176.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et la verrerie de décor (début des années 1800–fin des années 1840) », Éclats de Verre, n° 36, novembre 2020, p. 10 – 23.

Daniel Blouin, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, une institution bicentenaire au service de l’innovation, et son rôle dans le développement de la formation technique et professionnelle. (Début des années 1800-début des années 1920), conférence devant la Société des Amis de l’Instruction, le 17 décembre 2020, en ligne  (vidéo) sur le site de la Bibliothèque des amis de l’instruction Conférence de décembre 2020 : Daniel Blouin, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale – Bibliothèque des Amis de l’Instruction (bai.asso.fr); (en cours de publication imprimée).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, Jean-Pierre Soleilhavoup, « Les collections imprimées de la bibliothèque de la Société d’encouragement », Histoire et innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/974, le 11 mars 2021.

Daniel Blouin, « Quatre sources de l’histoire de la Société d’encouragement », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/996, le 25 mars 2021.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Albert Caquot, un acteur essentiel du développement de la Société d’encouragement à la fin des années 40 et au début des années 50 », Histoire et Innovation, carnet de recherche de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, https://histoiresein.hypotheses.org/1022, 8 mai 2021.

Commission d’histoire de la Société d’encouragement, La Société d’encouragement pour l’industrie nationale. 220 ans au service de l’innovation et des progrès de l’industrie nationale, brochure éditée pour les 220 ans de la Société, La Société, 2021.
Synthèse à jour des derniers travaux de recherche, par rapport à l’article de 2011. Renseigne également sur les fonds d’archives et sur la bibliothèque.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et la verrerie d’optique (début des années 1800–fin des années 1840) », Éclats de Verre, n° 37, mai 2021, p. 38 -54.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Société d’encouragement et sidérurgie », Philippe mioche, Éric Godelier, Ivan Kharaba, Pascal Raggi (dir.), Dictionnaire historique de la sidérurgie française, Presses universitaires de Provence, 2022, n° 251, p. 349-351.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « The Société d’encouragement pour l’industrie nationale. Supporting Innovation for 220 Years », L’Histoire, n° spécial  WEHC 2022,  p. 34-35.

Reprise de la synthèse de 2020, davantage orientée vers la démarche d’innovation.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Claude-Pierre Molard, Un expert à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1801-1820) » Liliane Hilaire-Perez & François Jarrige (dir.), Claude-Pierre Molard (1759-1837), un technicien dans la cité, Presses universitaires de Franche-Comté, 2022, p. 151-176.

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « La SEIN et les constructeurs d’instruments scientifiques », communication à la journée d’études sur les constructeurs d’instruments scientifiques en hommage à Denis Beaudouin et Paolo Brenni, ESPCI de Paris, 25 novembre 2022 (Actes à paraître).

Daniel Blouin, Gérard Emptoz, « Un événement revisité : la première projection du cinématographe Lumière et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1895-2015) », Artefact, n° 18, 2023, p. 385-405.

Daniel Blouin, « La Société d’encouragement et les pierres factices. La recherche de matériaux pour le cadre de vie (début années 1800-début années 1830) », Histoire et Innovation, https://histoiresein.hypotheses.org/1244 , en ligne septembre 2023.

Daniel Blouin, « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique. Le concours des presses lithographiques de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1826-1831) », à paraître dans Dessiner la technique. Pensée et discours visuel (XVIe-XXe siècles), Jérôme Baudry, Valérie nègre (dir.), Presses des Mines, Coll. Histoire, Sciences, Techniques et Sociétés, 2024, p. 157-176.

Chronologie des activités de la commission d’histoire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1995-2023)

1994 – Premières explorations d’Andrew J. Butrica dans les locaux de la Société, suite aux contacts de cette dernière avec le centre d’histoire des techniques de la Cité des Sciences et de l’Industrie, publication par Butrica d’un bilan sommaire des archives jusqu’alors inaccessibles (début d’année).

1995 – Utilisation de certains de ces fonds par Michel Letté pour ses recherches sur Henry Le Châtelier (février).
– Création de la commission d’histoire à l’initiative de Bernard Mousson, président de la SEIN, et Mme Françoise Marnata, Secrétaire générale (avril) qui souhaitent préserver les fonds patrimoniaux de la Société et répondent favorablement aux propositions d’un groupe d’historiens des sciences et des techniques.
– Début du regroupement du tri et du classement des archives antérieures à 1940 de la Société éparpillées dans divers locaux de l’hôtel par Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz (printemps-automne).
– Première réunion de la commission d’histoire et du bicentenaire (2 octobre) : membres : Denis Woronoff président, Serge Benoit, Daniel Blouin, Michel Letté, Gérard Emptoz, avec un triple objectif : préserver et classer les fonds patrimoniaux, les valoriser en les rendant accessibles aux chercheurs par des études sur l’histoire de la Société, préparer la commémoration du bicentenaire de la création de la Société en 2001 et d’une manière générale, apporter un éclairage historique à toutes les manifestations importantes de la Société, si elle le souhaite. Ce programme est avalisé par le conseil d’administration.
– Publication par Daniel Blouin du premier Inventaire des archives de la Société antérieures à 1940 (octobre) et rangement des archives dans un local dédié.

1996—Regroupement des imprimés dispersés dans divers locaux de l’hôtel dans la bibliothèque ; création d’une bibliothèque de références.
– Installation du groupe de travail sur le programme d’activités de la Commission.
-Séminaire sur le thème Genèse et premiers pas de la Société d’encouragement : de l’héritage des Lumières à l’enracinement dans la France post-révolutionnaire, interventions de : Daniel Roche (26 janvier), Liliane Hilaire-Perez (22 mars), S. Benoit (12 avril), Dominique Margairaz (3 mai), Serge Chassagne (24 mai), Louis Bergeron (7 juin).
« Les Cinq-âges de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale », essai de Bernard Mousson, accompagne d’une notice sur Chaptal (mai).
– Publication de l’étude de Daniel Blouin sur les premières implantations des hôtels de la Société : « La Société d’encouragement : Lieux et étapes. I les premières implantations, les premières ambitions, les premières manifestations (vendémiaire an X-1812) » dans L’Industrie nationale, 1996.

1997– Séminaire Autour du Bicentenaire (suite), interventions de : Anne-Claire Déré et G. Emptoz (28 mars), Michel Letté (30 mai), Dominique Deplace et Patrice Bret (25 avril).
-Communication au XIXth International Congress of History of Sciences, sur “Les Hôtels de la SEIN” (S. Benoit-D. Blouin), Liège (26-29 juillet). Publication ultérieure dans les actes du Congrès (2000).
– Article de M. Letté sur « Henry Le Chatelier et les réformes de la Société d’encouragement pour modèle et pour principe directeur de l’innovation » dans Sciences et Techniques en perspectives.

1998– Propositions de la Commission d’histoire pour la préparation du colloque du Bicentenaire (19 novembre).
– Séminaire sur Trois formes d’action de la Société d’encouragement : la formation, l’information, l’expertise, interventions de : Renaud d’Enfert (8 janvier), Pierre Mounier-Kuhn (12 mars), S. Benoit (2 avril), Jean-François Belhoste (11 juin).
– Parution de « L’apparition d’une maîtrise concertée de l’information en France » par Sylvie Fayet-Scribe dans Documentation, Sciences de l’information à partir de recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux de la Société sur le bureau bibliographique d’Edouard Sauvage et du Général Sébert.
– Soutenance de la thèse de Michel Letté (CNAM), Henry Le Chatelier ou la science appliquée à l’industrie dans laquelle présentation des recherches sur son activité comme dirigeant de la Société ; publication en 2004.

1999 – Préparation du Colloque international du bicentenaire. organisation SB, DB, GE, DW, en association avec l’UMR Institutions et dynamiques historiques de l’économie (25 mars).
-Article de S. Benoit : « La Société en marche vers son Bicentenaire en 2001 : une célébration pour construire l’avenir », L’Industrie nationale, juin 1999, p. 18-22.

2000 – Préparation du Colloque international du bicentenaire (suite).
– Article de S. Benoit « Un grand serviteur de la mécanique française et de la Société d’encouragement, Gustave Richard » dans L’Industrie nationale, 2000 ; il sera ultérieurement mis en ligne sur le carnet de recherche de la commission d’histoire Histoire et Innovation, sur le site hypothèses.org , 2012.
– Article de Gérard Emptoz, “Louis-Jacques Thenard pendant la première industrialisation de la France”, dans R. Belot, M. Cotte et Pierre LAMARD (dir.), La technologie au risque de l’histoire, Paris, Berg International Editeurs, 2000, p.113-119.

2001 – Article de S. Benoit : « Bicentenaire de la Société d’encouragement. Etat des manifestations actuellement prévues », L’industrie nationale, mars 2001, p. 5-7.
– Tenue du Colloque international du bicentenaire de la SEIN. 20 communications (France, Grande-Bretagne, Belgique et Italie) (Hôtel de l’industrie, 8-9 novembre).
1ere Exposition des 70 silhouettes de personnages de l’histoire de la SEIN devant des objets historiques du musée des Arts et Métiers. Rédaction des notices des personnages présentés par Serge Benoit (automne). Nombre prévu : 200 silhouettes
(149 seront effectivement réalisées) qui seront disponibles pour des expositions itinérantes (prêts temporaires).


2002– Réunion des manuscrits des communications du bicentenaire.

2003 – Divers problèmes à résoudre par la commission : traduction de textes (un en anglais et un en italien), sélection des illustrations, format et choix de l’éditeur des actes.

2004 – Travaux d’édition, d’illustration et relecture des textes.
– Célébration à la SEIN du 175e anniversaire de la fondation de l’Ecole Centrale par Centrale Histoire et la Commission d’histoire (14-15 octobre).
– Parution de l’ouvrage Jomard, le dernier Egyptien d’Yves Laissus dans lequel l’auteur, suite aux recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux de la Société, présente l’activité de Jomard à la Société.

2005 – Premier bilan d’activité de la Commission d’histoire et du Bicentenaire sur l’année 2004 (juin).
– Soutenance de thèse de doctorat par P. Labreuche sur La Toile à peindre à Paris (1793-1867) (dans laquelle est évoqué le rôle de la Société dans ce domaine), direction G. Emptoz (U. de Nantes), soutenue par dérogation à la SEIN.
– Parution de François de Neufchâteau par Dominique Margairaz où nombreuses références à son activité en tant que dirigeant de la Société, suite à l’exploitation des fonds patrimoniaux de cette dernière.

2006 – Parution de l’ouvrage Encourager l’innovation en France et en Europe, Autour du Bicentenaire de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, S. Benoit, G. Emptoz et D. Woronoff (éds), Editions du CTHS, 2006, 382 p.
– Notice « Jean-Antoine Chaptal » par G. Emptoz, Livret des Célébrations nationales 2006, direction des Archives de France.

2007– Exposition Hommage au baron Louis-Jacques Thenard (1777-1857), 150e anniversaire de sa mort, commémoration SEIN- La Louptière-Thenard, CR Champagne-Ardennes, Soc. de Secours des Amis des sciences (24-25 novembre).

2008 – Rencontre de l’équipe américaine de First Sounds ; numérisation des enregistrements sonores de Scott de Martinville conservés à la Société ; étude des documents Scott de Martinville et du contexte des enregistrements par une équipe de la commission d’histoire (SB, DB, JYD, GE) (avril-mai).
– Parution de l’ouvrage Autour du chimiste Jacques-Louis Thenard de Anne-Claire Déré et Gérard Emptoz, dans lequel est étudiée la présidence de Thenard à la Société.

2009 – Mise à disposition de la commission de l’ensemble des locaux des combles de l’aile Saint-Benoît de l’hôtel ; installation de rayonnages dans la salle dite de l’Etoile, rangements des collections du bulletin, de périodiques et d’ouvrages de références, notamment sur les expositions industrielles et universelles, des recueils factices, mise en cartons des brochures ; aménagement de la salle en salle de travail pour les chercheurs.
– Fin de la numérisation du Bulletin de la SEIN par le CNUM-CNAM.
– Journée d’études organisée autour du No 17 des Documents pour l’histoire des techniques (SeaCDHTE) et CDHTE Cnam) : Autour de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, publics, collections et réseaux de sociabilité, Communications de Jean-François Belhoste sur “La SEIN et les premiers enseignants de Centrale”, de Catherine Koblentz sur “Le Bulletin de la SEIN et les inventeurs”.
– Parution de l’étude sur “Scott de Martinville” (Serge Benoit, D. Blouin, J.Y. Dupont, G. Emptoz) dans le No 17 des Documents pour l’histoire des techniques (SeaCDHTE) et CDHTE CNAM).
– Parution de l’étude « L’apport des périodiques techniques dans l’histoire des inventions », dans La Presse et les périodiques techniques en Europe par Martine Mille qui met en évidence le rôle majeur du Bulletin de la Société dans les premières décennies du XIXe siècle.
– Ouverture de la consultation du Bulletin de la SEIN sur le site CNUM (novembre) ; “Note de présentation du bulletin” rédigée par Serge Benoit  sur le site du CNAM.

2010 – Séminaire sur L’Histoire de la bibliothèque (J.Y. Dupont, D. Blouin), (avril), sur La Législation française sur la propriété industrielle (G. Emptoz, G. Galvez-Béhar) ; sur L’Inventaire des périodiques de chimie, sur L’Inventaire du fonds Lasteyrie (fin d’année), sur L’Inventaire du fonds des Expositions (fin année).
– Participations au colloque d’Orsay sur les fonds de chimie (juin) (GE), au colloque Pierre Bézier (Paris, septembre) (SB), au colloque Arts et Industrie, Mulhouse-Belfort (novembre) (SB) ; publication des actes sous le titre « Associer le développement artistique et l’innovation » dans Art et Industrie XVIIIe-XXe siècles en 2013.
– Présentations publiques : sur le phonautographe Scott de Martinville, sur l’ouvrage de R. Baillot (George Claude) et sur celui de K. Blanc (Pierre Curie).

2011 – Exposition Vincent de Gournay (Saint-Malo, avril) (SB).
– Classement par Daniel Blouin et Valérie Burgos des archives de la Société postérieures à 1945 (mars) et présentation de ces archives (Serge Benoit, Daniel Blouin, Valérie Burgos) (mai).
– Dépôt à la Société des archives de Claude Veret, membre du comité de physique.
– Projet de développement/création du carnet de recherche de la commission d’histoire Histoire et Innovation sur le site hypothèses.org (Valérie Burgos) (mai).
– Rapport d’activités 2010-2011 (juin).
– Participation de Serge Benoit au Colloque International ICOHTEC, Glasgow, sur “La Société et la facture instrumentale” (août) ; publication en ligne sur Histoire et Innovation en 2014.
– Publication de Jean-Baptiste Dumas par Jimmy Druhlon dans lequel est étudiée la présidence de J.B Dumas à la Société.
– Mémoire de Valérie Burgos (CNAM) Des réseaux et des hommes ; chronique de la constitution du comité des arts physiques à la Société d’encouragement dirigé par André Guillerme (octobre).
Visite-conférence de l’hôtel de la Société organisée par la commission à l’intention de la Société d’histoire du VIe arrdt (novembre) ; publication dans le Bulletin de la Société d’histoire du VIe (2011, n° 24) de trois articles : sur « L’Histoire de la Société »
(SB, DB, GE), sur « Les 12 premiers présidents » (GE), sur « Les Hôtels de la Société » (DB).
– Publication du second Inventaire des archives de la Société comprenant les archives postérieures à 1945 (novembre).
– Hommage à Marie Curie organisé par la commission d’histoire de la SEIN et le musée Curie (9 décembre).
– Début de l’inventaire du fonds Lasteyrie par Denis Baudouin et Jean-Pierre Soleihavoup.

2012 – Mise en route du carnet de recherche Histoire et Innovation et premiers articles (janvier).
– Communication de Daniel Blouin au séminaire EPHE de Jean-François Belhoste dans le cadre du cycle Connaissance des matériaux, de la production à l’usage sur « Histoires de bouteilles ; la SEIN et l’innovation dans la préparation et le conditionnement des boissons » ; publication dans Histoire et Innovation en 2015.
– Commission d’histoire, publication d’une notice : « Société d’encouragement pour l’industrie nationale », sur Wikipédia : – https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_d%27encouragement_pour_l%27industrie_nationale , en ligne le 20 juillet 2012.
– Communication de Daniel Blouin à la Journée d’études sur Edme-François Jomard à l’École polytechnique (septembre) ; publication de « Animer et Inciter, Jomard et la Société d’encouragement » dans les actes de la journée dans le Bulletin de la SABIX, 2012.
– Communication de Valérie Burgos « Encourager l’économie sociale : Etienne Villey, l’action sociale du patronat et la SEIN (1921-1931)» aux journées d’études Evolution du rôle sociétal de l’entreprise en Europe (novembre 2012) .

2013 – Demi-journée d’accueil des étudiants de l’EHESS du séminaire Histoire et techniques en société de Liliane Hilaire-Pérez (22 avril) : présentation de « L’Histoire de la Société » (SB), de L’Importance de l’histoire des brevets » (GE) ; des « Formes d’action de la Société dans le domaine de l’innovation » (DB) ; publication de cette dernière intervention sous le titre « Aux sources de l’invention », sur Histoire et Innovation en 2016.
– Communication au séminaire EPHE de Jean-François Belhoste dans le cadre du cycle sur Les Techniques de l’habillement sur « L’Innovation dans la chapellerie », montrant le rôle de la SEIN dans le processus d’innovation dans ce domaine (mars) ; cette communication, enrichie et illustrée, sera mise en ligne sur Histoire et Innovation en 2014 sous le titre « Gibus et la chapellerie ».
– Numérisation par Denis Baudouin et DB d’une partie des registres de procès-verbaux du conseil d’administration de la Société de 1801 à 1840 (mars-avril).
– Accueil du colloque L’Imaginaire des techniques organisé par Anne-François Garçon à la Société par Serge Benoit, Daniel Blouin, Gérard Emptoz et Denis Woronoff ; communication introductive de Daniel Blouin « La Séance du 22 mars 1895, une question d’images » (novembre).
– Communication par Daniel Blouin au séminaire Histoire de la culture scientifique et technique de l’EPHE dirigé par Jean-François Belhoste sur « Saint-Germain-des-Prés dans les murs de l’hôtel de l’industrie, l’aventure du club Saint-Germain », mise en
ligne sur Histoire et Innovation ; cette communication, développée et complétée, axée sur Boris Vian et la Société d’encouragement doit faire l’objet d’une publication – Soutenance de thèse de Fabiola Lozano Cajamarca sur Les techniques verrières au XIXe siécle (dans laquelle est étudié le rôle de la Société dans l’innovation dans ce domaine, à la suite des recherches effectuées dans les fonds patrimoniaux), direction L. Lestel (CNAM) (28 novembre) ; cette thèse est en ligne.

2014 – Denis Woronoff ayant quitté ses fonctions, Gérard Emptoz est choisi, avec l’accord d’Olivier Mousson, comme nouveau président.
– Intervention de Serge Benoit et Gérard Emptoz : « Les Collections de chimie de la Société d’encouragement » au colloque organisé par le Club d’histoire de la Chimie Les Chimistes, leurs institutions et leurs sociétés savantes (université d’Orsay) ; publication des actes dans la Revue d’histoire des sciences, 2016.
– Mise en ligne sur Histoire et Innovation d’une bibliographie sur et autour de la Société d’encouragement ; cette bibliographie est depuis lors tenue constamment à jour.
– Jean-Pierre Soleilhavoup, Gérard Gau et Denis Baudouin terminent en octobre le classement des ouvrages imprimés.

2015 – Accueil à la Société par Daniel Blouin et Gérard Emptoz des étudiants du séminaire de mastère de l’EHESS de Liliane Hilaire-Perez et Marie Thébaud-Sorger ; communication de Daniel Blouin « Aux Sources de l’invention » ; communication de Gérard Emptoz sur « Le Rôle des brevets comme sources de l’histoire des techniques » (mars).
– Célébration du Cent cinquantenaire de la 1ère projection cinématographique des frères Lumière en présence des dirigeants de Gaumont Pathé et de Thierry Frémaux, directeur de l’Institut Lumière ; communication de Gérard Emptoz sur « La Séance du 22 mars 1895 » (mars).

2016 – Accueil à la Société par Daniel Blouin et Gérard Emptoz des étudiants du séminaire de mastère de l’EHESS de Liliane Hilaire-Perez et Marie Thébaud-Sorger ; communication de Daniel Blouin « Aux Sources de l’invention » ; communication de Gérard Emptoz sur « Le Rôle des brevets comme sources de l’histoire des techniques » (mars).
– Etude de Daniel Blouin sur « Les Symboles gravés de la Société d’encouragement » (publiée dans Histoire et Innovation (juillet).
Cérémonie Scott de Martinville conférences et exposition par la SEIN, avec participation Institut de France-Académie des sciences, INPI et Unesco (16-19 septembre).
– JEP 2016 Le Patrimoine du son, exposition en partenariat SEIN, FirstSounds (USA), PhonoMuseum.
– Soutenance du mémoire du CNAM de Chloé Sauvalle sur Le Cabinet de modèles de la SEIN sous la direction de Liliane Hilaire Perez ; publication « Le cabinet des machines de la SEIN au XIXe siècle », Artefact, 2017.
– Soutenance de la thèse EHESS de Catherine Koblentz : La Société d’encouragement pour l’industrie nationale et les inventeurs 1824–1844, sous la direction de Liliane Hilaire Perez (octobre).
– Rapport de JPS sur les collections imprimées de la bibliothèque : achèvement de l’inventaire numérique des collections imprimées et des cartons-classeurs.
– Travaux dans la salle Montgolfier de l’hôtel et réaménagement des armoires de rangement réduisant l’espace alloué aux ouvrages ; premiers déménagements d’ouvrages dans un garde-meuble.
– Participation de Daniel Blouin et Jean-Pierre Soleilhavoup aux journées d’études organisées par la Société des Arts de Genève, Penser, classer les collections techniques ; communication de Daniel Blouin sur « Les Collections de la Société » (novembre) ; publication par Daniel Blouin et Gérard Emptoz sous le titre « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société d’encouragement » dans les actes des journées d’étude Penser/Classer les collections des sociétés savantes, 2018.

2017 – JEP 2017 : Louis Vicat et l’invention du ciment artificiel, exposition et conférences, en partenariat avec la société Vicat (septembre).
Louis-Joseph Vicat et la Société d’encouragement (1818-1857), brochure de DB et GE, 22 p., mise en ligne sur Histoire et Innovation (août).
– Accueil de la Journée d’études coorganisée par la Société et Centrale Histoire : Philippe Vitali centralien constructeur de chemins de fer ; communication de Daniel Blouin « Soutenir la formation, diffuser l’information technique, renforcer son équipe dirigeante ; les centraliens et la Société d’encouragement » (publication en cours).

2018 – JEP 2018 : Le vitrail et les Entreprises du patrimoine vivant, exposition SEIN en partenariat avec les EPV (septembre).
-Création de La Société et Cie (Catherine Le Louarn, membre de la commission d’histoire), destinée à fédérer les initiatives de valorisation des collections patrimoniales d’institutions scientifiques : premières visites à Polytechnique Saclay (18 octobre) et au musée du CNAM (5 décembre).
– Colloque Les Jeunes années du CNAM (octobre) : communication DB-GE sur « Les Relations entre la SEIN et le CNAM (1801-1811 »). La communication sera publiée dans les actes du colloque dans Artefact, 2019.
– Célébration Découverte de l’eau oxygénée par Thenard, organisée par la SEIN, La Louptière-Thénard et ARKEMA (1er décembre).
– Publication de « Un Groupe d’experts au service de la chimie et de ses industries : le comité des arts chimiques de la Société » par Gérard Emptoz dans l’ouvrage collectif dirigé par Gérard Emptoz, Danielle Fauque, Jacques Breysse Entre reconstruction et mutations, les industries de la chimie entre les deux guerres.
– Travaux dans les locaux de la commission d’histoire : deuxième déménagement d’ouvrages, notamment usuels.

2019 – Intervention de Daniel Blouin et Gérard Emptoz sur « Constitution, usages et valorisation des collections de la Société » (version revue et augmentée de l’article de 2018) au séminaire EHESS de L. Hilaire-Perez L’Expérience des techniques (8 février).
– Rapport d’activité de la Commission d’histoire, printemps 2018-printemps 2019 » (11 mai).
– Des dates importantes dans l’histoire de la Société d’encouragement, dossier préparé pour la Société (mai).
– JEP 2019 : De la Montgolfière à la conquête spatiale (septembre) ; panneaux d’exposition préparés par la Commission d’histoire (Denis Beaudoin, DB, VB, GE, JPS).
– Nouveau récolement des ouvrages de la bibliothèque effectué par la société Grahal.
– Colloque Les ingénieurs font le cinéma, coorganisé par la SEIN, la Fondation Pathé et Centrale Histoire ; Accueil à la Société de la deuxième journée et communications par Daniel Blouin sur « La Société d’encouragement et l’image » ; publication sur Histoire et Innovation : « Autour du 22 mars 1895 » (octobre 2019).
– Note de la commission d’histoire pour la Société : Les arts appliqués, une activité permanente de la SEIN (12 novembre).

2020 – Décision prise par la commission d’histoire, en accord avec le président de la Société, de relancer le processus de classement des fonds patrimoniaux de la Société par les Archives de France, entamé une première fois en 2012, mais abandonné à l’époque (janvier).
– Présentation des archives de la Société (DB) et présentation de la bibliothèque de la SEIN, document à l’attention de Mme Bazzoni (Archives de France) par JPS, DB et GE (15 février).
– Rencontre de la commission d’histoire et de M. Bertrand-Pierre Galley, secrétaire général de la Société, avec Madame Bazzoni, conservateur général du Patrimoine, représentant des Archives de France : présentation du dossier de demande de classement et présentation des fonds patrimoniaux par Daniel Blouin et Gérard Emptoz au nom de la commission d’histoire.
JEP 2020 Visite de l’Hôtel de l’industrie (septembre).
– Première liste des publications de la commission d’histoire de la SEIN.
– Journée d’hommage à Serge Benoit : communication de Gérard Emptoz « Contribution de Serge Benoit à la mise en valeur du patrimoine et à l’histoire de la Société d’encouragement » (5 octobre).
– Communication de Daniel Blouin « L’Image multipliée dans les archives de la SEIN : l’exemple des dossiers de concours de la lithographie » à l’occasion des journées d’études Formes et fonctions du dessin technique organisées par Jérôme Baudry, Liliane Hilaire-Perez, Valérie Nègre, (14 octobre) ; publication sous le titre « Présenter, évaluer, promouvoir l’invention par le dessin technique » dans Dessiner la technique, pensée et discours visuel (à paraître Presses des Mines, 1er trimestre 2024).
– A la demande de Liliane Hilaire Perez, recrutement par la Société de Claire Champion étudiante du mastère Patrimoine en alternance ; elle est chargée, sous la supervision de Daniel Blouin, de poursuivre le classement et l’inventaire des archives contemporaines les plus récentes (septembre) ; elle sera également appelée à participer à la préparation des manifestations envisagées dans le cadre du classement des fonds patrimoniaux et aux commémorations des 220 ans.
– Publication par Daniel Blouin de « Charles-Philibert de Lasteyrie » dans Histoire et Innovation ;en hommage à Aymar de Lasteyrie qui avait mené entre 1998 et 2001 avec la participation de DB des recherches dans les fonds patrimoniaux sur ce dirigeant de la Société.
– Publication d’un premier article sur la Société d’encouragement et les verres spéciaux : « La Société d’encouragement et le verre de décor », dans la revue Éclats de verre, (novembre 2020).
– Conférence de Daniel Blouin « La SEIN et son rôle dans le développement de la formation technique et professionnelle » devant la Société des Amis de l’Instruction (17 décembre) ; vidéo en ligne sur le site de la Bibliothèque des amis de l’instruction.

2021– Séance du Conseil supérieur des Archives : examen du dossier en vue du classement des archives et de la bibliothèque de la SEIN, présentation par Mme F. Bazzoni et G. Emptoz (22 janvier).
– Projet modifié du « Projet d’exposition numérique pour les 220 ans de la Société » (février).
– Arrêté du 27 janvier 2021, portant classement d’archives historiques le fonds d’archives et la bibliothèque de la SEIN (ministère de la Culture).
– « 220 ans de Société », texte rédigé par DB et GE mis en ligne sur l’Industrie nationale (mai 2021).
– « Quelques grands noms des comités de la SEIN des années 1800 aux années 1890 », texte DB-GE pour la commémoration des 220 ans, mis en ligne sur L’Industrie nationale (mai 2021).
– Rédaction d’un aide-mémoire chronologique sur l’histoire de la Société à l’usage des membres de la commission, mis en ligne sur Histoire et Innovation (juin).
– A l’initiative de Liliane Hilaire-Perez, la Société partenaire du XIXe World Économic History Congress tenu à Paris (juillet). Article sur « L’Histoire de la Société » rédigé par DB et GE pour le numéro spécial de L’Histoire édité à l’occasion du Congrès.
– JEP 2021 Visite de l’Hôtel de l’industrie assurée par les membres de la commission (septembre).
– Rédaction par DB et GE d’une notice sur la Société et les questions sidérurgiques (octobre) ; elle sera publiée en mars 2022 sous le titre « Société d’encouragement et sidérurgie » dans le Dictionnaire historique de la sidérurgie française de Philippe Mioche, Éric Godelier, Ivan Kharaba, Pascal Raggi.
– Publication par Daniel Blouin et Gérard Emptoz d’une étude sur une figure de la Société « Albert Caquot, un acteur essentiel du développement de la SEIN à la fin des années 1940 » ; mise en ligne sur le site L’Industrie nationale.
– Rédaction d’une brochure Commémoration des 220 ans de la Société d’encouragement, éditorial d’Olivier Mousson, texte de DB et GE sur « Les Grandes étapes de l’histoire de la Société », texte de GE sur « La Commission d’histoire et son activité depuis 1995 », avec la collaboration de JPS, texte sur « Les Archives de la Société » par DB, texte sur « La Bibliothèque de la Société » de GE et JPS.
– Commémoration des 220 ans de la Société avec une exposition, des conférences de GE sur « L’Histoire de la Société », de DB sur « Les Archives de la Société », de JPS sur « Les Fonds patrimoniaux », de Nicolas Pierrot sur « Les Sources de valorisation de l’histoire de l’industrie – l’exemple de la bibliothèque de la Société » (2 décembre).

2022 – Présentation par Daniel Blouin et Gérard Emptoz de « La Société et l’image » au séminaire de mastère Patrimoine de Liliane Hilaire Perez (février).
– Suite à la délibération de la commission d’histoire, selon le souhait de G. Emptoz, après accord d’Olivier Mousson, un changement de présidence de la Commission est officialisé par le Conseil d’administration : Liliane Hilaire Perez et Nicolas Pierrot sont nommés co-présidents de la Commission (10 mars) ; Daniel Blouin décide par ailleurs de se mettre en retrait des activités de valorisation du patrimoine (archives) de la commission ; Daniel Blouin et Gérard Emptoz souhaitent néanmoins poursuivre leurs recherches sur les différents aspects de l’histoire de la Société.
– Réunion de la commission et nouvelle répartition des différentes fonctions dans la nouvelle équipe (8 juin).
– Recrutement de Jordan Slimani, étudiant de Mastère 1 du séminaire Patrimoine de Liliane Hilaire Perez comme stagiaire en alternance, chargé de poursuivre la valorisation des fonds patrimoniaux ainsi que l’inventaire des fonds récents d’archives contemporaines de la Société.
– Affectation des locaux dits du Froid à une association ; troisième déménagement d’ouvrages du fonds patrimonial et mise d’une partie au garde-meuble.
– Publication de la contribution de Daniel Blouin et Gérard Emptoz « Claude-Pierre Molard, un expert à la Société d’encouragement », dans l’ouvrage de Liliane Hilaire-Perez et François Jarrige, Claude-Pierre Molard, un technicien dans la cité.
– Communication de Daniel Blouin et Gérard Emptoz sur « La SEIN et l’instrumentation scientifique » à la journée d’études Les constructeurs d’instruments scientifiques et leurs clients – Hommage à Denis Baudouin et Paolo Brenni, tenue à l’ESPCI, pour présenter et compléter les travaux que Denis Baudouin, membre de la commission, avait entrepris sur ce thème dans le cadre de la préparation des 220 ans de la Société.

2023 – Publication de Daniel Blouin et Gérard Emptoz, « Un événement revisité : la première projection du cinématographe Lumière et la SEIN (1895-2015) » dans Artefact, n° 18.
-Affectation d’un bureau dans les locaux de la commission d’histoire à une personne chargée de travaux pour la Société ; déménagement de dossiers de recherche et d’archives.
– Publication par Gérard Emptoz de « Georges Claude, un ingénieur civil chercheur et innovateur » sur Histoire et Innovation ; l’article montre la manière dont se sont nouées les relations entre une grande figure de la recherche et de l’industrie française et la Société (juin).
– Jordan Slimani bénéficie d’un CDD à mi-temps pour assurer l’accueil des chercheurs, la poursuite des travaux de classement des fonds et la présentation de travaux sur l’histoire de la Société ; il est épaulé par Raphaëlle Dreyfus, qui partage son temps entre l’Institut de l’histoire de l’aluminium et la commission.
– Publication de la chronologie des activités de la commission d’histoire et de la deuxième liste (à jour) des publications de la commission (novembre).

Daniel Bouin et Gérard Emptoz,
Janvier 2024.

Exposition Louis Jacques Thenard à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés 75006 Paris Samedi 1er décembre 2018 à 16h00

Une exposition consacrée à Louis-Jacques Thenard (1757-1877), organisée par la Mairie de la Louptière Thenard avec le soutien d’ARKEMA et de la Commission d’Histoire de la Société
d’Encouragement, et le parrainage du groupe d’histoire de la chimie (Société chimique de France) et de Mediachimie (Fondation de la Maison de la Chimie), à l’occasion du bicentenaire de l’eau
oxygénée dont Thenard est “le découvreur”.
Cette exposition vous fera découvrir l’histoire du deuxième président de la Société d’Encouragement et de son invention, dont les applications actuelles sont étonnantes.
Nous serons ravis de vous retrouver autour d’un verre de l’amitié à cette occasion.
Inscription obligatoire par mail, contact@industrienationale.fr

Journées Européennes du Patrimoine 2018 : visites commentées de l’Hôtel de l’Industrie

Sur inscription dans la limité des places disponibles

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2018, la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale ouvre au public les portes de son hôtel particulier : l’Hôtel de l’Industrie, situé au 4 place Saint Germain-des-Prés à Paris 6ème.La Commission Histoire de la Société d’Encouragement organise des visites commentées de l’Hôtel de l’Industrie, qui vous permettront de découvrir sur les traces de ses membres éminents comme Jean-Antoine Chaptal, Louis Pasteur, Gustave Eiffel, Marie Curie ou Peugeot, ce lieu chargé d’histoire. C’est dans une des salles de l’Hôtel de l’Industrie par exemple, que les frères Lumière firent leur première projection, acte fondateur en 1895 de l’industrie du cinéma.

2 Visites d’une heure, groupe de 20 personnes, entrée libre
inscription : contact@industrienationale.fr

La Société d’encouragement et l’image (années 1800-années 1920)

Daniel Blouin

Commission d’histoire de la Société d’encouragement

Pour garantir la  propriété intellectuelle de cette étude, aucune copie de ce texte, si ce n’est à titre de brève citation, et aucune copie des illustrations qu’il contient ne peut être effectuée.

L’image reproduite comme objet d’étude et comme support

La Société d’encouragement pour l’industrie nationale, fondée en 1801, sous le Consulat, par un groupe de savants, de hauts fonctionnaires et d’entrepreneurs, sous la direction de son premier président, le chimiste et homme politique Jacques-Antoine Chaptal, pour promouvoir l’innovation au service du développement productif, s’est intéressée dès ses toutes premières années, aux questions d’images. Cet intérêt allait se marquer durablement, par le soutien aux différentes techniques de production, de reproduction et de transmission d’images, que ce soit la reproduction, par différents procédés, de figures sur des supports variés, dans les années 1800, la lithographie dans les années 1820, 1830 et 1840, la photographie à partir des années 1840, les premiers pas du cinéma à la fin du XIXème siècle, la reproduction à distance photoélectrique d’Edouard Belin à la veille de la Première Guerre mondiale.

Le Bulletin de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, publié à partir de 1802, est le support majeur de cette politique de promotion ; on y rend compte des concours organisés par la Société pour la découverte de nouvelles techniques ou pour leur perfectionnement, des récompenses décernées à l’issue de ces concours, on y insère également des articles sur des procédés soumis à la Société et jugés suffisamment novateurs. Le bulletin contribue donc à valoriser les nouvelles techniques de reproduction d’images. A l’appui des articles, des gravures sont fréquemment insérées, d’un nombre et d’un format inusités dans les publications techniques de l’époque, la présence de reproductions faites avec les nouvelles techniques en renforce d’autant plus la valorisation.

Si l’intérêt pour les procédés graphiques peut être lié au souci de la qualité et de la signification des illustrations du bulletin, l’enjeu principalement affirmé pour la Société, et conforme à son objectif, est de permettre la production et la reproduction en série d’œuvres graphiques au moindre coût, afin d’en faciliter la plus large diffusion, et ce, dans un double but, faciliter l’accès d’œuvres de caractère artistique au plus grand nombre, tout en favorisant le développement de nouvelles activités industrielles, renforcer la valeur ajoutée de l’illustration dans les ouvrages, qu’ils soient destinés au grand public ou à un lectorat spécialisé : c’est surtout pour cette dernière raison que la Société s’est intéressée très précocement aux usages techniques des images et de leur reproduction.

Lire la suite

Hommage à Edouard-Léon Scott de Martinville – Les premiers enregistrements sonores au monde de la voix

 

Édouard-Léon Scott de Martinville

 

La commission d’histoire a le plaisir de vous inviter à la cérémonie qui se tiendra le lundi 19 septembre 2016 dans les locaux de l’Hôtel de l’industrie, siège de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (SEIN), 4 place Saint Germain des Prés, 75006 Paris.

Organisée par la SEIN pour célébrer l’inscription au Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO des premiers enregistrements du son qu’Edouard-Léon Scott de Martinville a réalisés entre 1853 et 1860, la cérémonie se déroulera sous la patronage de la Commission nationale française de l’UNESCO, de l’Académie des sciences et de l’Institut national de la propriété industrielle. Avec la SEIN, ces deux dernières institutions  conservent en effet, dans leurs archives, les enregistrements originaux que l’inventeur avait soumis pour des expertises dans les années 1855-1860.

En présence des chercheurs des Etats-Unis qui ont contribué à mettre en valeur ces archives en relation avec leurs collègues français, la cérémonie sera l’occasion de mettre en valeur des documents historiques d’un intérêt exceptionnel pour l’histoire de l’acoustique et de l’enregistrement sonore, vingt ans avant l’invention du phonographe. Aussi, sur la base de ces recherches franco-américaines,  l’UNESCO a décidé d’inscrire ces archives au patrimoine international.

Vous trouverez ici le programme de la manifestation qui comportera des conférences, une exposition et un concert.

Bien cordialement.
Gérard Emptoz
Président de la Commission d’histoire de la SEIN

invitation_S_martinville_2.png

 

 

 

 

 

Lundi 19 septembre 2016

à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint Germain-des-Prés, 75006 Paris

14h30 : Conférences scientifiques
-Evocation de la vie et de la carrière de Edouard-Léon Scott de Martinville (1817-1879), par M.  Laurent Scott de Martinville (descendant de l’inventeur du phonautographe)
-Les cercles parisiens de la science et de la technique,
par M. Gérard Emptoz (Président de la Commission d’histoire de la SEIN)
-L’univers parisien des constructeurs d’instruments, par M.  Paolo Brenni (Consiglio Nazionale delle Ricerche, Scientific Instruments Society)
-La place du phonautographe dans l’histoire de l’enregistrement du son, par M. Henri Chamoux (chercheur, ENS Lyon).

16h30 : Visite de l’exposition :  De Scott de Martinville à nos jours -160 ans d’histoire sonore.

17h00 : La reconstitution sonore des premiers enregistrements de Scott de Martinville, par David Giovannoni (Association for Recorded Sound Collections, First Sounds).

17h30 : Discours de clôture
Mme Agnès Paillard,  Présidente du conseil d’administration de l’INPI,
Mme Catherine Bréchignac, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l’innovation,
M. Daniel Janicot, Président de la Commission nationale Française pour l’UNESCO.

18h15 : Remise des certificats
M. Franck La Rue, Directeur général pour l’information et la communication à l’UNESCO,
en présence de Mme Iskra Paneska, responsable du Programme Mémoire du monde à l’UNESCO et de
M. Gérald Grunberg, Président du Comité français du Programme Mémoire du monde.

18h45 : Variations musicales  et  curiosités techniques sur le thème d’Au Clair de la Lune
à partir du premier  enregistrement effectué  en 1856 par Edouard-Léon  Scott de Martinville,
avec Karol Beffa , compositeur,  pianiste,  Ophélie Gaillard,  violoncelliste et  Perrine Hanrot mezzo-soprano.

20h00 :  Concert de Karol Beffa et d’Ophélie Gaillard :
Bach, improvisations sur des thèmes proposés par le public, Fauré.
En l’honneur de l’inscription  des enregistrements d’Edouard-Léon Scott de Martinville au Registre international de la Mémoire du monde.

 

Les collections de chimie de la Société d’encouragement

Serge Benoit et Gérard Emptoz, “Les collections de chimie de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale”, Revue d’histoire des sciences, tome 69-1, janvier-juin 2016, p. 137-151

La chimie a toujours joué un rôle essentiel dans les activités de la Société, et les collections d’imprimés, ouvrages et périodiques, conservés reflètent cette importance .

Dans leur article qui vient de paraître dans la revue d’Histoire des Sciences, Serge Benoit et Gérard Emptoz présentent l’organisation et le fonctionnement de la bibliothèque  à partir de la fin du XIXème siècle; ils retracent ensuite l’évolution des fonds de chimie, en soulignant l’importance qu’ils ont pu avoir dans le contexte parisien, notamment dans la période qui a précédé la Première Guerre mondiale et au cours de cette dernière. avant de conclure sur les raisons du déclin de la Société comme centre de documentation chimique durant l’Entre-deux-guerres.

 

 

Séminaire du réseau « Penser la technique en société » 2014-2015

Le séminaire du Réseau Penser la Technique en Société se tiendra le
3ème mercredi de chaque mois à la SEIN (4, place  Saint-Germain-des-Prés, 75006 PARIS) et par webconférence à partir du  lien suivant http://universiteparis.adobeconnect.com/pensertechsoc/

____________________________________

Les technologies posent des questions vives aux sociétés
contemporaines. Il importe donc de développer une authentique pensée  de la technique et de son inscription dans les temps des sociétés.
Voilà pourquoi le réseau « Penser la technique en société » d’HeSam
Université s’est doté d’outils communs de réflexion autour des
thématiques partagées : durabilité des technologies, analyse des
processus techniques, mises en récit de la technique, régimes de
conception, de création et d’innovation, rôle de l’action dans
l’élaboration des savoirs, relation technique-esthétique, fonction des  expériences et des expérimentations, diffusion de la culture technique  et industrielle. La confrontation des théories et des études de cas  est indispensable pour réduire le cloisonnement et le silotage autour  de ces objets cruciaux.
Trois axes sont privilégiés :

1. Étude des acteurs et des protagonistes, construction des  
expertises. Mise en regard de la formation des ingénieurs et experts
techniques avec l’étude de la puissance créatrice des designers
(innovating by design) et artisans (lay knowledge, vernacular
knowledge) ; étude des évolutions expertises et des techniques des
acteurs « récepteurs » de la conception (consommateurs, usagers,
lead-users, prescripteurs, critiques…) ; vieillissement des
matériaux et des structures ; étude des dispositifs collectifs de
conception (entreprise, écoles, laboratoires, studios…) ;

2. Durabilité des objets : préservation, les diverses formes de
l’obsolescence, régime normal des objets, obsolescence physique,
culturelle et programmée ; qui posent de multiples problèmes aussi
bien de conservation des objets, que de gestion des déchets ;
dynamique de l’identité des objets ;

3. Régimes de conception : ingenium et design, régimes de la pensée
opératoire, conception innovante, dont il faut comprendre
l’historicité pour démêler les dynamiques et temporalités propres dans  les processus de conception, d’innovation.

____________________________________

Séance 1 – mercredi 19 novembre 2015, 17h-19h
Sezin TOPCU, La France nucléaire. L’art de gouverner une technologie  contestée, Seuil, coll. Sciences Humaines, 2013
Discutante : Laurence Raineau (CETCOPRA)

Séance 2 – mercredi 17 décembre 2015, 17h-19h
Stéphane LEMBRE, L’école des producteurs. Aux origines de l’enseignement technique en France (1800-1940), Presses universitaires  de Rennes, coll. Carnot, 2013

Séance 3 – mercredi 14 janvier 2015, 17h-19h
Thomas LE ROUX, Michel LETTE (dir), Débordements industriels. Environnement, territoire et conflit, XVIIIe-XXIe siècle, Presses universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2013
Discutants : Aurélien Cohen et Laure Dobigny (CETCOPRA)

Séance 4 – mercredi 18 février 2015, 17h-19h
Alain BELTRAN, Jean-Pierre WILLIOT, Les routes du gaz, Histoire et
enjeux du transport du gaz, Le Cherche Midi, coll. Beaux Livres, 2012

Séance 5 – mercredi 18 mars 2015, 17h-19h
Martina SCHIAVON, Itinéraires de la précision. Géodésiens, artilleurs,  savants et fabricants d’instruments de précision en France, 1870-1930,  Presses Universitaires de Nancy, 2013

Séance 6 – mercredi 15 avril 2015, 17h-19h
Tim INGOLD, Making: Anthropology, Archaeology, Art and Architecture,  Routledge, London, 2013.
Discutants : Sophie Poirot Delpech et Gérard Dubey (CETCOPRA)

Séance 7 – mercredi 20 mai 2015, 17h-19h
Pamela H. SMITH, Amy MEYERS, Harold J. COOK, Ways of Making and  Knowing: The Material Culture of Empirical Knowledge, University of  Michigan Press, Bard Graduate Center Cultural Histories of the  Material World Series, 2014

Séance 8 – mercredi 17 juin 2015, 17h-19h
Cathy DUBOIS, Michel AVIGNON, Philippe ESCUDIER, Observer la Terre  depuis l’espace. Enjeux des données spatiales pour la société, Dunod,  coll. Quai des sciences, 2014
Discutants : Pierre de Jouvancourt et Alexandre Duclos (CETCOPRA)

Le programme au format pdf

Congrès des sociétés savantes 2015, Reims, Réseaux et société : appel à communications

congrès_cths_flyer_web-1_Page_1 congrès_cths_flyer_web-1_Page_2

 

 

 

 

 

 

 

Appel à communication dans le cadre du 140e congrès national des sociétés historiques et scientifiques dédié au thème « Réseaux et Société  »  qui se tiendra à Reims du 27 avril au 2 mai 2015.

Les sciences et les techniques en réseaux disposent d’un colloque particulier (p. 28 de l’AAC) et les communications de jeunes docteurs/doctorants seront les très bienvenues.

Boris Vian ingénieur – Projection de “Bison, Pitou, Bimbo et les autres” – 1er juillet 2014

Boris Vian, l’ingénieux ingénieur

1513251_731740260178151_1296022051_n

 Mardi 1er juillet à 12h

 Projection du film : Bison, Pitou, Bimbo et les autres

 réalisé par Jean-François Belhoste (École Pratique des Hautes Études)

et Philippe Denizet (École Centrale Paris).

 Auditorium de l’INHA

Galerie Colbert, 2, rue Vivienne ou 6, rue des Petits-Champs,
Métro : Bourse ou Palais-Royal

 

Le film Bison, Pitou, Bimbo et les autres retrace la formation de Boris Vian à l’École Centrale de 1939 à 1942, son passage à l’Association française de Normalisation-AFNOR, la création en 1947-48 du Club Saint-Germain dans les caves de la Société d’Encouragement pour l’Industrie nationale, et la façon dont il en a fait la matière de ses premiers romans comme L’Écume des jours et L’Automne à Pékin.

Le film s’appuie, en particulier, sur le témoignage de deux de ses anciens camarades Jean Lhespitaou et Alfred Jabès, de Nicole Bertolt (Cohérie Boris Vian), d’Anne Mary (Bibliothèque nationale de France) et de Daniel Blouin (Société d’Encouragement, des anecdotes restituent l’esprit facétieux et potache des Centraliens, son parcours est évoqué dans l’appartement de la Cité Véron, où l’orchestre des Centraliens accompagne le propos en musique.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

LA SIDERURGIE FRANÇAISE ET LA MAISON DE WENDEL PENDANT LES TRENTE GLORIEUSES (1945-1975)

« LA SIDÉRURGIE FRANÇAISE ET LA MAISON DE WENDEL PENDANT LES TRENTE GLORIEUSES (1945 – 1975) »

Journée d’études à l’’occasion du versement d’’archives « Wendel » aux
Archives nationales. 26 septembre 2014

Archives Nationales – Site de Pierrefitte-sur-Seine

Programme :

10h00-10h15 : Accueil par Monsieur Hervé Lemoine, conservateur général,
Directeur du Service interministériel des Archives de France ; Madame Agnès
Magnien, conservatrice générale, Directrice des Archives Nationales ;
Monsieur François de Wendel, Président de la Fondation de Wendel

10h15-10h25 : Philippe Mioche, Professeur, Université d’Aix-Marseille,
TELEMME : introduction de la matinée

10h25-10h30 : Présidence, Jean Noël Jeanneney, Professeur émérite à Sciences
Po, ancien ministre

10h30-11h00 : Magali Lacousse, conservatrice en chef, responsable-adjointe
du Département des archives privées, Archives nationales et Louis Le Roch
Morgère, conservateur général, Directeur des Archives nationales du Monde du
travail : le fonds Wendel conservés à Pierrefitte et à Roubaix

11h00-11h10 : Discussion

11h10-11h20 : pause

11h20-11h40 : Pascal Raggi, Maitre de conférences, Université de Lorraine –
CRULH, « Les usines De Wendel en Lorraine pendant les “Trente Glorieuses” :
innovation technique et restructurations entrepreneuriales ».

11h40-12h00 : Eric Godelier, Professeur, Ecole Polytechnique, PREG-CRG, «
Usinor-de Wendel : une course fratricide durant les 30 glorieuses ? »

12h00-12h20 : Ivan Kharaba, Directeur de l’Académie François Bourdon,
TELEMME, « L’union Wendel-Schneider, l’autre histoire de Creusot-Loire
(1970-1985) ».

12h20-12h35 : Discussion

12h35-14h00 : DEJEUNER

14h00-14h05 : Présidence, Isabelle Aristide, Conservatrice en chef,
responsable du Département des archives privées, Archives nationales :
introduction de l’après-midi

14h05-14h35 : Philippe Mioche, Université d’Aix-Marseille. « Entre l’Etat et
le marché ; les Wendel dans la sidérurgie des trente glorieuses, 1945 -1975
».

14h35-14h40 : Discussion

14h40 – 16h00 : ARCHIVES ET HISTOIRE DES ENTREPRISES – Table-ronde :
Modérateur : Philippe Mioche, Université d’Aix-Marseille ; Isabelle
Aristide, Archives Nationale ; Dominique Barjot, Professeur, Université
Paris-Sorbonne (Paris IV) ; Hervé Bousquet, Sanofi-Association des
Archivistes Français ; Jean-Noël Jeanneney, Professeur émérite à Sciences
Po, ancien ministre ; Louis le Roch Morgère, Archives nationales du Monde du
Travail ;

16h00 – 17h00 : Visite du site de Pierrefitte (nombre de place limitée et
sur inscription)

Le comité des arts chimiques de la SEIN dans l’entre-deux-guerres

Durant les vingt années qui séparent les deux conflits mondiaux, l’importance de la chimie dans la composition de la Société d’encouragement (SEIN) est renforcée par la présence des chambres syndicales spécialisées (par exemple la chambre syndicale de la grande industrie chimique) et des grandes entreprises (par exemple Saint-Gobain ou Rhône-Poulenc). Le comité des arts chimiques poursuit ses activités au service de la science et de l’industrie chimiques et réunit de nombreuses spécialités des secteurs publics et privés  : y figurent de grands ingénieurs et des membres de l’Académie des Sciences comme Henry Le Châtelier, Albert Portevin ou encore André Wahl. 

Tout en participant aux diverses organisations et manifestations professionnelles mises en place à partir de 1919, ils font des mises au point, des rapports sur des domaines techniques particuliers (la métallurgie, les combustibles, les engrais chimiques) et animent des conférences sur des sujets d’actualité (le pétrole, la synthèse de l’ammoniac, les métaux légers). Ils poursuivent aussi la politique de remise de récompenses à des chercheurs ou à des entrepreneurs porteurs d’innovation.

L’étude des activités de ce comité permet donc de suivre les évolutions scientifiques et techniques dans de nombreux domaines de la chimie et d’identifier la nature des encouragements qu’ils ont pu donner à l’ensemble du secteur.

Gérard Emptoz, professeur honoraire d’histoire des sciences à l’Université de Nantes  a présenté une communication sur ce sujet à l’occasion du congrès de la Société française d’histoire des sciences et des techniques, qui s’est tenue à l’Université Claude Bernard de Lyon du 28 au 30 avril  2014. Les actes de ce colloque doivent paraître ultérieurement.